Economie
Le 8 septembre 1987, 18 ans après l’hypermarché Carrefour, Michel Sainte-Marie inaugure le centre commercial Mérignac Soleil, réplique de Créteil Soleil (1978), qui s’étend à l’époque sur 53.000 m² de surface de plancher. Il est composé à l’ouverture de l’hypermarché Carrefour et d’une centaine de boutiques. Le centre propose également 4.000 places de parking et emploie 950 personnes.

L’opération est le fruit d’un partenariat entre Sogara, propriétaire et exploitant de l’hypermarché Carrefour, cinquième établissement de l’enseigne à l’époque, les Nouvelles Galeries, propriétaires des terrains voisins et promoteurs de l’opération, et la Ségécé (qui deviendra Klépierre), à qui les deux groupes ont confié la conception, la construction puis la commercialisation et l’animation du centre.

La Ségécé réfléchit ensuite, dès le début des années 2000, à une extension du centre. Un premier projet est rejeté par les riverains en 2006. Un deuxième est validé en 2011 et se concrétise par une extension de 6.000 m² de surface commerciale (une trentaine de boutiques) et la réalisation de deux parkings en silo, pour un investissement total de 65 millions d’euros. La fréquentation du centre est aujourd’hui estimée à 6 millions de personnes par an.


Informations complémentaires

En savoir plus

Pour ne rien manquer de l'actualité économique à Mérignac : abonnez-vous à nos lettres d'information