Jeunesse
Pendant un mois, Mérignac se met au diapason de la jeunesse. 30 jours de temps forts pour - et avec - les jeunes. Élus, associations, maisons de quartier, établissements scolaires...sont mobilisés afin que les 11 – 30 ans découvrent leur ville sous un jour nouveau et testent des activités de tous les horizons. Pour vous, nous avons tendu le micro à plusieurs piliers de cet événement printanier.

Anne Eugenie Gaspar

Adjointe déléguée aux associations, à la jeunesse et aux maisons de quartier

« NOUS LEUR OUVRONS LES ESPACES D’EXPRESSION, DE CRÉATION ET D’ANIMATION DE LA VILLE »

« Les jeunes de la première édition ont grandi. Enfants, certains ont connu les animations et les jeux de Quartier libre... Aujourd’hui, ce sont des adolescents au seuil de l’âge adulte : ils commencent à sortir, à occuper l’espace public et à réclamer leur autonomie. C’est en pensant à eux surtout, que nous avons élaboré cette 8ème édition. Elle aborde des thèmes qui les concernent : l’engagement citoyen, l’emploi, le sport, la création artistique, etc. Tous les acteurs qui accompagnent la jeunesse sont partie prenante de l'évènement : associations, écoles, collèges, lycées, espace jeune, le BIJ. C’était un vrai pari politique que de donner, ensemble, les clés de la ville pour laisser la place à l’expression et à l’engagement des jeunes. »


Emeline Broussier

Côté sciences Air & Espace (Antenne de Cap sciences à Mérignac)

« ON LES QUALIFIE UN PEU VITE DE GÉNÉRATION ZAPPING »

« Cette année, Côté sciences Air & Espace a décidé d’investir la Médiathèque et de travailler en partenariat avec les bibliothécaires, pour proposer aux jeunes des temps forts autour de la culture et des sciences, mais sur le thème du son. Au rez-de-chaussée, la salle d’exposition devient le lieu d’une expérience à vivre en petits groupes. L’idée ? Découvrir la Musique Assistée par Ordinateur, la langue des signes, un jeu vidéo où l’on est guidé par du son, l’art du doublage de films ou des ateliers plus scientifiques pour tout comprendre sur les fréquences, les décibels et la propagation des ondes sonores. Ces ateliers s’adressent surtout aux 12-30 ans : ceux que l’on qualifie un peu vite de “génération zapping”, mais qui sont aujourd’hui assez mûrs pour pouvoir faire de la science en s’amusant et voir, par-delà le jeu, l’intérêt des pratiques culturelles et scientifiques au long cours. D’ailleurs, nous avons prévu, pour ceux qui voudraient prolonger l’expérience, la possibilité de s’inscrire à des ateliers de 3h, le vendredi. »

Antoine Defosse

Chargé de développement au SAM Omnisports

« FAIRE PASSER LE MESSAGE DE L’AUTONOMIE ET DU VOLONTARIAT »

« Le SAM Omnisports était présent dès les premières éditions de Quartier libre. À l’époque, nous avons proposé d’utiliser le sport comme moyen d’animer le centreville, avec des initiations aux différentes disciplines. Depuis l’an dernier, ces activités ont été déplacées dans l’enceinte du stade Robert-Brettes, mais le principe reste le même : montrer que le sport peut animer la Cité, devenir un lieu d’expression et de création pour les jeunes. Nous profitons aussi de leur présence pour faire passer le message de l’autonomie et du volontariat : il y a une vie en dehors de la console et du téléphone portable ! Mérignac est une ville riche en animations, mais c’est à vous, les jeunes, de vous en emparer. On ne peut pas avoir envie à votre place. À nous aussi, acteurs publics, d’être psychologues et de proposer des rendez-vous qui correspondent à leurs attentes. À ce titre, la soirée Disco Roller du 18 avril, où les jeunes pourront se réunir librement pour patiner sur du bon son, devrait cartonner. »


Laetitia Fosse

Chargée de mission auprès de l’Institut de l’Engagement*

« LES JEUNES ONT UN POTENTIEL INCROYABLE »

« Le samedi 21 avril, à l’occasion des Rencontres Mérignacaises de l’Engagement, les jeunes (en service civique ou bénévoles) sont invités à venir dans la salle du Conseil municipal pour un temps fort autour de l’engagement citoyen. Nous allons présenter l’Institut, des lauréats et des jeunes engagés témoigneront… Des partenaires locaux impliqués sur le territoire, comme la Fondation Cassous, l’association Drop de Béton et l’acteur d’insertion “Pains et Partage” présenteront des cas concrets dans le but de faire émerger des solutions innovantes pensées par les jeunes. Ces derniers ont un potentiel incroyable mais n’ont pas toujours les moyens financiers, le bon réseau, le bon bagage scolaire ou social pour le mettre en valeur. Le 21 Avril, le volontariat sera vecteur de liens et de richesses humaines. Nous pouvons aider les jeunes à concrétiser leur projet d’avenir : études, création d’activité ou recherche d’emploi tout en valorisant leur engagement. En 2017, l’Institut de l’Engagement a accompagné 700 jeunes. »

* Institut de l’Engagement : association, créée en 2012 par Martin Hirsch, permet à des jeunes en service civique ou ayant fait leur service, de s’engager dans des missions d’intérêt général et de valoriser leur potentiel.


Anita Daka

17 ans, Bénévole de Quartier libre

« CETTE ANNÉE, JE SUIS PASSÉE DE L'AUTRE CÔTÉ, CELUI DES ORGANISATEURS »

« Je participe à Quartier libre depuis que je suis toute petite. J’ai maintenant 17 ans, et je joue un peu le rôle de grande soeur dans mon quartier de Beaudésert. On m’a donc proposé d’être bénévole et de passer de l’autre côté, celui des organisateurs de l’opération. J’aide à monter les stands sur la place Charles de Gaulle, je réceptionne les artistes, j’ai même fait un sondage avec une amie pour savoir quel artiste les jeunes préféraient voir lors de la soirée au Roller stadium. Un jour on fera peut être venir Beyoncé au Pin Galant ! En attendant, ce que je préfère, c’est encadrer les plus petits et leur donner envie de jouer, de participer... et peut-être de s’investir à leur tour l’an prochain. »


Dylan Moretto

22 ans

« MÉRIGNAC MÉRITE QUE LES JEUNES S’IMPLIQUENT POUR ELLE » « Même si je suis ouvrier boulanger et que j’ai une petite fille, je fais encore partie de l’espace jeunes. J’y vais bénévolement pour soutenir l’organisation des animations de Quartier libre. Je me lève tôt, ce n’est pas facile... mais j’ai envie de passer le témoin. Nous, on avait juste la MJC, alors qu’aujourd’hui les jeunes sont accompagnés, aidés pour aller au ski, faire du sport, de la musique. La Ville donne l’exemple, elle mérite qu’on s’implique pour elle ! »



Du 16 au 22 Avril, les temps forts :

  • Ateliers à la Médiathèque, 8 ateliers autour de la MAO, du son en immersion, de la langue des signes, de la recherche scientifique, du doublage de voix, du jeu de plateau... Médiathèque, du lundi 16 au vendredi 20 avril.
  • Tournoi de futsal, Mardi 17 avril de 18h30 à 20h30 pour les 12/15 ans et de 20h30 à 22h30 pour les 16/20 ans. Cosec Léo Lagrange
  • Disco roller, Mercredi 18 avril de 20h à 23h. Roller stadium
  • Soirée urbaine, Animation par un Youtuber, DJ. Jeudi 19 avril de 20h à minuit.
  • Les Léon L’Ympiques Games, Jeudi 19 avril de 14h à 18h, stade Robert-Brettes.
  • Free time vidéo, Vendredi 20 avril à 19h Concours de courts métrages, oeuvre collective d’Effort 2 Conscience et concert de Leitmotiv au profit du collectif Bienvenue (Mobilisation pour les réfugiés). Krakatoa
  • 100% Battle, Samedi 21 avril de 13h à minuit, salle de la Glacière.
  • Game show Week-end du 21-22 avril, Maison des Associations.
  • Rencontres mérignacaises de l'engagement, Samedi 21 avril de 9h à 15h, salle du Conseil municipal, sur inscription sur merignac.com


Programme complet sur le site jaiquartierlibre.com