Economie
Après Patrice Caine, président directeur général de Thales, et Franck Jourdain, directeur du développement de Décathlon, Alain Anziani a remis collectivement, le 13 février, le trophée du Mérignacais de l’année à trois créateurs d’entreprises : Romain Wanecque (Etablissements Wanecque), Thierry Collas (L’Escale des Pirates) et Dorothée Cailley (Happybulle).

La création est l’épreuve du feu pour les entrepreneurs, mais aussi un moteur important pour le développement économique, l’innovation et la création d’emploi (les trois lauréats emploient une centaine de personnes). Mérignac a par exemple enregistré 2.374 créations d’entreprises sur la période 2012-2014 et seules 52 d’entre elles, créatrices de valeur, sont encore actives cinq ans plus tard.

En choisissant ces trois entreprises, toutes créées entre 2012 et 2014 (et donc viables), la ville a souhaité valoriser l’initiative privée, mais aussi les qualités humaines nécessaires à la réussite de chacun des projets.

Romain Wanecque est le créateur de la métallerie de prestige Etablissements Wanecque (2012), implantée dans la zone du phare, et qui compte aujourd’hui une cinquantaine de collaborateurs. Thierry Collas a quant à lui créé le Rocher des pirates en 2013, rapidement rebaptisé l’Escale des Pirates. Détruit par un incendie en juillet 2017, le restaurant, qui emploie 35 personnes, vient de rouvrir.

Dorothée et Jérôme Cailley enfin ont créé Happybulle en 2014. L’entreprise transforme les dessins d’enfants en bijoux, enregistre près de 100.000 commandes par an et emploie une quinzaine de personnes lors des pics d’activité.


Informations complémentaires

Pour ne rien manquer de l'actualité économique à Mérignac : abonnez-vous à nos lettres d'information