Santé
Chères Mérignacaises, chers Mérignacais,

Lundi 13 Avril, le président de la République a annoncé la prolongation du confinement jusqu’au 11 mai. C’est un effort supplémentaire qui nous est demandé à tous, mais dans l’objectif de contenir cette épidémie et de limiter les hospitalisations comme les deuils. Chacun doit poursuivre cette restriction de liberté pour protéger les plus fragiles d’entre nous.


Lire la vidéo


Dans leur immense majorité, les Mérignacais respectent les règles fixées et je tiens à vous en remercier. C’est d’autant plus difficile que tout le monde n’a pas la chance de vivre dans une maison et d’avoir un jardin. Nombreuses sont les familles à vivre avec plusieurs enfants dans des appartements, et j’ai conscience que le confinement est plus difficile encore dans ces situations alors que nous avons dû fermer les parcs afin d’éviter tout rassemblement.


Ce respect des règles, nous le devons aux personnes les plus fragiles, à nos aînés notamment, mais aussi aux personnels soignants qui à l’hôpital, en ville ou dans nos EHPAD poursuivent chaque jour leur mission de soins. Leur engagement sur le front de cette épidémie force l’admiration, et nous devons continuer à les accompagner.


La Ville poursuivra bien entendu l’accueil de leurs enfants dans nos crèches et écoles. J’ai aussi souhaité la mise à disposition de locaux, au sein de la Maison des associations, pour permettre à des infirmiers libéraux de stocker leur matériel et de bénéficier de vestiaires et de douches.


Cet engagement est aussi celui des agents de tous les services publics. C’est l’engagement des agents municipaux et de ceux de Bordeaux Métropole, pour assurer la collecte des ordures ménagères, l’entretien de la voie publique, l’accueil téléphonique, la continuité de services pour l’état civil ou pour l’organisation des marchés en drive qui connaissent un très beau succès. Je veux saluer aussi les services judiciaires et de police mobilisés contre les violences familiales qui se sont accrues considérablement depuis le début du confinement.


Je veux vous dire un mot sur la situation dans nos EHPAD. La Ville accompagne les personnels des maisons de retraite, en installant des « sas de décontamination » devant l’entrée de chaque établissement qui le demande.


Le Centre Communal d’Action Social (CCAS) est en première ligne depuis un mois. Grâce à nos agents, nous avons augmenté de 50% le nombre de repas livrés à domicile chez nos aînés, nous avons activé dès le début de la crise le dispositif contre l’isolement des personnes âgées. Nous avons pu maintenir l’activité du relais des solidarités, pour permettre aux plus démunis de bénéficier de colis alimentaires, de douches et d’accompagnement pour trouver un hébergement d’urgence. J’ai aussi débloqué une subvention de 20.000 euros à la banque alimentaire.


Dans les prochains jours, je proposerai une aide financière pour aider les parents les plus modestes à proposer à leurs enfants des repas équilibrés.


Cette crise aura malgré tout permis de faire émerger le meilleur de nous-mêmes : je veux saluer à nouveau le formidable élan de solidarité qui se manifeste chaque jour sur le groupe d’entraide Facebook ou grâce à la plateforme d’entraide que la Ville a mise en place : plus de 130 personnes ont proposé leurs services bénévolement pour aider aux courses. Plus de 100 personnes ont d’ores et déjà bénéficié de cette solidarité et des centaines de coups de fils sont passés aux seniors chaque semaine pour s’assurer qu’ils ne manquent de rien.


Et n’oublions pas tous ceux qui travaillent dans nos commerces, nos supermarchés, dans les garages automobiles….et tant d’autres sans l’engagement desquels notre vie quotidienne serait bien plus compliquée.

Enfin, je veux vous remercier vous qui restez chez vous, vous qui limitez vos sorties aux strictes nécessités, vous qui appliquez les gestes barrières : c’est aussi grâce à vous et à votre persévérance que nous pourrons entrevoir la fin du confinement à partir du 11 mai.


La fin du confinement arrivera tôt ou tard et il nous faut l’anticiper.


Des masques en tissu lavables, répondant aux normes sanitaires, ont été commandés via la Métropole pour l’ensemble des habitants de l’agglomération. Au total, ce sont près de 800 000 masques, soit un par habitant, qui seront distribués début mai.Chaque Mérignacais en sera doté avant la fin du confinement, à ce moment si délicat où les lieux publics redeviendront fréquentés. La Ville se propose de doubler cette dotation pour ses habitants. Des précisions seront prochainement apportées.


Le service éducation se prépare au retour des enfants dans nos crèches et nos écoles dans de bonnes conditions de sécurité pour les enfants comme pour les personnels municipaux et enseignants. De trop nombreux enfants n’ont pas pu bénéficier de la continuité pédagogique mise en œuvre par leurs professeurs. La Ville fera un effort tout particulier pour leur éviter échec scolaire et décrochage à l’issue de cette période difficile. Un dispositif renforcé d’accompagnement et de réussite scolaire sera mis en place cet été pour donner à chacun la capacité de rattraper le retard accumulé.


L’activité économique reprendra progressivement. De nombreux secteurs sont déjà impactés. La Métropole et la Ville seront présents aux côtés des chefs d’entreprises, des artisans, des commerçants et des professions libérales. Un premier fonds de 10 millions d’euros va être créé par la Métropole pour les entreprises de 1 à 5 salariés. La Région Nouvelle Aquitaine se concentre, quant à elle, sur les entreprises de taille supérieure avec un fonds de 73 millions d’euros.


La Ville mettra en place des actions complémentaires comme l’abandon des redevances d’occupation du domaine public ou l’exonération des loyers pour les commerçants locataires de la ville. Pour les commerçants, la Ville a également transformé les deux marchés municipaux du centre-ville et d’Arlac en drive fermier. Vous pouvez découvrir les coordonnées des commerçants sur le site internet de la Ville ou dans le numéro spécial du magazine .


D’autres secteurs ne verront pas leur activité reprendre avant l’été dans le meilleur des cas. Je pense aux restaurants, aux acteurs culturels, au cinéma, au Pin Galant, au Krakatoa, aux associations culturelles et bien entendu à nos clubs sportifs . Un plan d’aide est à l’étude.


Je pense aussi à nos associations que cette crise fragilise. Je veux qu’elles sachent que la Ville est et sera à leurs côtés. Un fonds d’aide est à l’étude pour les soutenir et compenser leur baisse d’activité.J’ai aussi demandé que les subventions puissent être versées plus tôt pour assurer leur trésorerie.


La Ville vous accompagne aujourd’hui et continuera de vous accompagner lorsque le confinement sera levé.Il nous faudra renforcer nos services publics et être encore plus proches et plus bienveillants envers ceux qui en ont le plus besoin.


Je reviendrai vers vous régulièrement pour vous informer des mesures en cours et des décisions que nous prendrons pour faciliter votre quotidien dans cette période difficile.


Prenez soin de vous et de vos proches, votre bienveillance et votre solidarité font la fierté de Mérignac.



Alain ANZIANI,
Maire de Mérignac




Restez informés : inscrivez-vous aux alertes exceptionnelles