Economie
Dassault Aviation et Safran engagent un nouveau rapprochement Dassault Aviation vient de conclure avec Safran un accord qui met fin à leur contentieux sur le moteur Silvercrest.

Ce moteur était destiné à équiper le Falcon 5 X, mais les multiples retards dans son développement avaient amené Dassault Aviation à différer de trois ans la mise en service de l’avion, puis à résilier le contrat Silvercrest en décembre 2017. Eric Trappier avait alors déclaré que « la réalité dépass (ait) les pires cauchemars ».

Pour mémoire, Safran, qui est aussi un spécialiste reconnu de l’aviation commerciale, équipe le moteur des avions militaires de Dassault depuis le début des années 1980. Pour revenir à l’aviation d’affaires, Dassault Aviation présentait au salon du Bourget un nouveau modèle, le Falcon 6 X, très proche du 5 X, mais équipé d’un moteur Pratt & Whitney Canada.

Dans le cadre du nouvel accord, Dassault Aviation percevra une indemnité de 280 millions de dollars, les autres conditions du programme qui étaient applicables au contrat Silvercrest n’étant pas affectées, notamment les pénalités de retard déjà versées par Safran. Dassault Aviation conclut son communiqué en précisant que « ces éléments impacteront positivement ses résultats 2018".


Informations complémentaires

Pour en savoir plus sur le site de Dassault aviation

Pour ne rien manquer de l'actualité économique à Mérignac : abonnez-vous à nos lettres d'information.