Economie
La ministre des armées Florence Parly a annoncé vendredi 16 mars, au cours d’une visite au siège de Dassault Aviation, la création d’une Agence de l’innovation de défense, dotée d’un budget de 100 millions d’euros par an, et qui devra se doter rapidement de compétences dans le domaine de l’intelligence artificielle.

Florence Parly s’est fait présenter, en présence d’Eric Trappier, PDG de Dassault Aviation, Patrice Caine, PDG de Thales, et Joël Barre, Délégué général pour l’Armement, quelques-uns des concepts sur lesquels s’appuie le plan d’étude amont «MMT» (pour Man-Machine-Teaming, collaboration homme-machine). Cette étude a été confiée par la DGA à Dassault Aviation et Thales.

Le projet MMT, qui agglomère des start-ups, des PME, des laboratoires et centres de recherche français spécialisés dans l’intelligence artificielle, la robotique et les nouvelles interfaces homme-machine, consiste à améliorer l’aéronautique de combat en apportant réactivité et aide à la prise de décision des aviateurs et des opérateurs grâce à l’intelligence artificielle.


Pour ne rien manquer de l'actualité économique de Mérignac : abonnez-vous à nos lettres d'information