Solidarité
225 000 femmes sont victimes de violences physiques ou sexuelles au sein du couple chaque année en France. Le collectif #NousToutes a lancé une opération nationale : le « violentomètre ». Cet outil, imprimé sur les emballages des baguettes de pain et distribué auprès des boulangeries, a pour objectif de sensibiliser le public aux violences conjugales.

Prévenir les violences conjugales avec les emballages des baguettes de pain

Chaque année, 225 000 femmes sont victimes de violences physiques ou sexuelles dans leur couple. La crise du Covid19 a isolé encore plus les femmes et les minorités de genre victimes de violences. La plateforme de signalement en ligne des violences sexuelles et sexistes, arretonslesviolences.gouv.fr, a connu une hausse de 60% pendant le 2ème confinement.

6 milliards de baguettes produites chaque année en France. Et si on utilisait les emballages papier des baguettes de pain pour faire passer un message ? C’est l’idée qu’a eu le collectif #NousToutes afin de prévenir les violences faites aux femmes.

Pour réaliser à bien sa mission, le collectif a lancé au début de l’année 2021 une campagne de financement participatif en ligne qui a dépassé de loin ses objectifs :

  • 32 000 € levés qui ont financé 615 000 sacs à pain imprimés (dont 7 700 pour le département de la Gironde)
  • 3 000 militant.e.s inscrit.e.s dans toute la France
  • 1 850 000 personnes potentiellement touchées à travers l'Hexagone avec cette opération
  • Plus de 50 mairies (de 1 000 à 200 000 habitant.e.s) déclarées intéressées pour mettre en place localement l’opération

Pour participer à la distribution des sacs à pain et rejoindre un groupe local, rendez-vous sur ce lien.


Le Violentomètre c’est quoi ?

Le violentomètre est un outil de prévention, créé à l’origine par les féministes d'Amérique Latine et adapté en France au départ, par la Ville de Paris, le département de la Seine Saint Denis et l'association "En Avant Toutes". Avec le succès de la campagne en Ile de France à l’automne dernier, ce dispositif est étendu à l’ensemble de l’hexagone.

Cet outil simple et utile, permet de mesurer le degré de violences dans un couple à partir d'exemples concrets du quotidien. Le violentomètre permet de prévenir les différentes situations de violences vécues principalement par les femmes, mais également d'inciter femmes et hommes à refuser leur banalisation.

Le violentomètre est présenté sous la forme d’une règle, et rappelle à travers une graduation colorée, ce qui relève ou non des violences. 3 segments évaluent ainsi si la relation amoureuse est saine : « Profite », « Vigilance, dis stop ! » et « Protège-toi, demande de l'aide ».



Distribution de poches à pain à Mérignac

A l’initiative du collectif NousToutes33, des boulangeries mérignacaises se sont associés à la campagne du collectif. Vous pouvez retrouver à l’entrée des boulangeries partenaires cette affiche ou le violentomètre sur les emballages papiers des baguettes de pain. Ces poches à pain ont d’imprimé au recto le "violentomètre" et au verso des numéros d'écoute destinés aux victimes de violences.

Votre boulangerie ne propose pas encore ce dispositif et vous souhaiteriez distribuer des sacs ? Rejoignez un groupe local en complétant ce formulaire en ligne.


A noter : les sacs à pain ont été réalisés par une imprimerie professionnelle et répondent aux normes alimentaires requises pour l’emballage du pain (papier biodégradable, encres alimentaires…) de fabrication française et conformes à la législation en vigueur. Les poches distribuées par les militant.e.s sont réalisées dans le respect des mesures covid-hygiéniques en vigueur.


Le collectif #NousToutes

#NousToutes est un collectif féministe non-violent créé en juillet 2018. Ouvert à tous, il est constitué d’activistes dont l’objectif est d’en finir avec les violences sexistes et sexuelles dont sont victimes les femmes et les enfants en France. Il regroupe des personnes physiques, des associations et des organisations syndicales et politiques.

En savoir plus sur le collectif : www.noustoutes.org


L’association « En avant toutes »

L’association « En avant toute(s) » est une association, créée en 2013, qui agit auprès des jeunes pour l’égalité des genres et la fin des violences faites aux femmes et aux personnes LGBTQI+.

L’association prévient et déconstruit les origines des violences sexistes et sexuelles chez les 12-25 ans et les jeunes femmes et personnes LGBTQIA+ victimes de violence au sein du couple ou de la famille. Elle accompagne les jeunes témoins de violences et s’adresse à tous les publics sans distinction de genre, de classe sociale, de culture, de croyance ou d’orientation sexuelle.

L’association a créé le premier tchat pour soutenir les victimes de ces violences, à retrouver sur www.commentonsaime.fr. Le site internet « Comment on s’aime » questionne les violences au sein du couple et de la familles au travers de quiz, témoignages et articles, de manière bienveillante et sans jugement.

En savoir plus sur l'association : enavanttoutes.fr



Les numéros utiles

3919 : n° de téléphone national violences faites aux femmes
119 : n° de téléphone Enfance en danger / maltraitée
17 : n° de téléphone urgences Police nationale / Gendarmerie
114 : par SMS urgences Police Nationale
15 : n° de téléphone du SAMU
18 : n° de téléphone des Pompiers
112 : n° de téléphone des Urgences
3624 : n° de téléphone d'SOS Médecins

Pour plus d'informations consulter le site internet : arretonslesviolences.gouv.fr

Retrouver la liste et coordonnées des associations et institutions ressources locales en consultant ce lien.