Economie
La ministre des armées Florence Parly est venue visiter l’usine de Dassault Aviation lundi 14 janvier, à l’invitation du président Eric Trappier et en présence d’Alain Anziani, maire de Mérignac, et de nombreux militaires.

Florence Parly était venue signer le contrat de développement du nouveau standard F4 du Rafale.

Sur le plan économique, ce contrat correspond à 1,9 milliards d’euros d’investissement public. Les développements seront axés, tout d’abord, sur la connectivité pour recevoir et gérer plus de données. Le F4 verra aussi ses capacités d’action fortement renforcées pour transporter de nouveaux missiles d’une tonne. La détection des ennemis sera également améliorée, grâce notamment à un nouveau radar à antenne active. Globalement, le standard F4 constitue un saut technologique, industriel et stratégique.

Florence Parly a également confirmé la commande par l’État de 30 appareils dès 2023, dans le cadre de la future loi de programmation militaire de 300 milliards d’euros. Ils bénéficieront tous de l’intégralité du nouveau programme. Depuis sa création en 1949, l’usine Dassault Aviation de Mérignac a livré près de 8.500 avions. L’établissement emploie 1.400 personnes et travaille avec 500 PME, majoritairement locales.


Informations complémentaires

Pour en savoir plus sur le site de Dassault Aviation

Pour ne rien manquer de l'actualité économique à Mérignac : abonnez-vous à nos lettres d'information.