Mairie
Le budget 2019 allie rigueur, maîtrise et ambition. Dans un contexte financier contraint, la Ville refuse d’augmenter les impôts et continue d’investir.
Le budget, acte majeur d'une collectivité, est un exercice de précision, lourd d'enjeux. La Ville doit faire mieux avec moins (restriction des dotations de l’État, accroissement mécanique de certaines charges, etc.). Mérignac, cependant, a choisi une nouvelle fois de ne pas avoir recours à la hausse d'impôt et de maîtriser son endettement, malgré ce contexte contraint. La municipalité continue même d'investir pour l'avenir et surtout pour la qualité de vie de ses habitants.
« Le 7 avril dernier, une fois de plus, le Conseil municipal votait la stabilité des trois taux d’imposition directe locale. On me demande souvent comment il se peut qu’à Mérignac, ces taxes* n’aient pas augmenté depuis 10 ans. Il n’y a pas de magie : c’est le fruit d’une volonté politique. Maintenir cette stabilité des taux exige en effet une gestion consciencieuse et maîtrisée. Alors même que nous avons perdu plus de la moitié de la Dotation Globale de Fonctionnement (DGF) versée par l’État, que le contexte actuel nous impose de ne pas accroître nos dépenses de fonctionnement et qu’on nous supprime les contrats aidés, nous n’avons augmenté ni notre endettement, ni les impôts. Sur le plan fiscal, dans l’agglomération bordelaise, personne n’a fait mieux que Mérignac depuis 10 ans. C’est parce que la Ville parvient à dégager un autofinancement significatif qu’elle peut investir dans de nouveaux projets et ainsi conserver une marge de manoeuvre. Notre objectif est de maintenir une qualité et un niveau de service pour tous les Mérignacais, dans nos domaines prioritaires : l’éducation, le social, la solidarité et l’économie, également source d’emploi. »
Alain Anziani, Maire de Mérignac

Le Budget 2019

  • Fonctionnement : 84 723 129€
  • Budget Primitif : 108 695 602€
  • Investissement : 23 972 473€


UNE CAPACITÉ DE DÉSENDETTEMENT HISTORIQUEMENT BASSE

  • 8 MOIS : c’est le temps qu’il faudrait à la commune pour rembourser sa dette grâce à son épargne
  • Un chiffre inédit et exceptionnel, sachant que le seuil d’alerte fixé par le législateur est de 12 années.
  • C’est par ailleurs un niveau historiquement bas depuis au moins 2001.


DES DÉPENSES MAÎTRISÉES

  • Budget primitif 2018 : 14,85 millions d’euros
  • Budget primitif 2019 : 14,40 millions d’euros

SOIT -3% DE CHARGES COURANTES

Cette diminution témoigne de l’effort d’économie et de rationalisation des deniers publics.

+ 48 % POUR LES DÉPENSES D’ÉQUIPEMENT

Les opérations de travaux et d’acquisitions programmées en 2019 sont de 18 323 363 €, ils serviront par exemple à la réfection de l’école primaire Marcelin Berthelot ou encore à la création d’un terrain mixte foot-rugby dans le quartier du Burck.

DES FINANCES AU VERT: LA BONNE GESTION PUBLIQUE DE MÉRIGNAC

À MÉRIGNAC, LES TAUX DE FISCALITÉ LOCALE, INCHANGÉS DEPUIS 10 ANS, SONT LES SUIVANTS:

  • taxe d’habitation : 20,74 %
  • taxe foncière sur les propriétés bâties : 28,72 %
  • taxe foncière sur les propriétés non bâties : 60,65 %

DES DÉPENSES D’ÉQUIPEMENT EN FORTE PROGRESSION

Mérignac 226 €/HABITANT en 2019, contre 153 € en 2018


En savoir plus sur le budget