Economie

Bordeaux Métropole vient de lancer une grande enquête publique sur les mobilités dans le secteur aéroportuaire et à Mérignac Soleil. Les documents détaillent 88,5 millions d’euros d’investissements en cours. Petit tour d'horizon des principaux projets.

Ces investissements sont soumis à enquête publique. Chacun est donc invité à réagir jusqu’au 25 octobre à minuit. Les documents sont disponibles à l’hôtel de ville de Mérignac ou sur registre-numerique.fr. Découvrez les principaux projets du secteur :

1 / L'extension du tram

Le chantier le plus attendu et la partie la plus coûteuse de l’investissement (48 millions de travaux et 10 millions de matériel roulant (estimation de 4 rames)) concernent l’extension de la ligne A du tram de la station Quatre Chemins à l’aéroport (5 kilomètres). Le nouveau terminus de l’actuelle Lianes 1 s’arrêtera à la station « Lycées de Mérignac ».

Le projet propose aujourd’hui 4 nouvelles stations (Mérignac Soleil (avenue de la Somme), Parc de Chemin Long (au niveau du magasin Lapeyre), Acacias (à la place de l’arrêt de bus du même nom) et aéroport (face au hall B)), distantes d’environ 1.250 mètres chacune. Le tram traversera la rocade sur un pont de 7 mètres de large (investissement de 4 millions d’euros) qu’il partagera avec les vélos, parallèlement et au sud du pont actuel.

L’extension de la ligne sera réalisée en voie unique (et en double voie au niveau des stations pour permettre le croisement des rames). Le temps de trajet pour l’extension devrait être de 15 minutes, avec 4 tramways par heure. Le tram aura une priorité absolue sur la circulation générale.

2 / Un nouveau bus ultra-performant

Le projet s’accompagne de la mise en service d’un Bus à Niveau de Service Performant (BNSP) sur une longueur de 16,4 kilomètres entre Le Haillan (Rostand) et Pessac Bersol. L’investissement représenté par l’aménagement des voiries et des stations est estimé à 10 millions d’euros.

Le BNSP proposera 18 stations. Parmi les éléments notables, il faut retenir deux stations dans l’enceinte de l’aéroport au niveau du terminal B, puis du 45ème parallèle, un arrêt « Aéroparc » pour desservir le futur Cœur d’Aéroparc, un arrêt au niveau de la clinique du sport et un passage rapide sur la rocade (2,1 kilomètres, entre les échangeurs 12 et 13).

Le rythme sera d’un bus toutes les 15 minutes aux heures de pointe et d’un toutes les 30 minutes aux heures creuses. Le bus sera en service de 5h00 à 23h30.

3 / Un nouveau parc relais

Le projet prévoit la création d’un parc relais au sol de 250 places (véhicules légers), réservé aux usagers du réseau, pour favoriser le report modal. Il sera localisé face à la station Acacias. Le parc accueillera également un abri fermé pour une vingtaine de places de vélo (minimum).

L’investissement prévu pour la réalisation de ce parc-relais est de 1 million d’euros. Sa capacité pourra être augmentée en fonction de l’évolution du trafic de la zone, en surface ou en silo.

4 / Trois barreaux routiers pour fluidifier les liaisons nord-sud

L’ensemble du projet prévoit aussi la création de trois tronçons (« barreaux ») pour fluidifier la circulation nord-sud de l’avenue René Cassin.

Le barreau Ariane prolongera la rue du même nom sur 240 mètres. La chaussée mesurera 14 mètres de large et fonctionnera à double sens. Le barreau reliera Cassin et Kennedy et permettra d’éviter le double giratoire pour les flux de transit.

Les barreaux Euler et Newton devraient relier les rues Thalès et Newton à l’avenue René Cassin. Ils soulageront le carrefour Vigneau (impacté par le passage du tram) et désenclaveront aussi, de fait, les zones de Chemin Long et de Château Rouquey. Les deux barreaux mesureront respectivement 110 et 65 mètres et comporteront des trottoirs. Le second fonctionnera à sens unique (sens Cassin-Newton).

5 / Un effort très significatif sur les modes doux

Le projet prévoit le renforcement des modes doux, en assurant la continuité entre la marche et les pistes cyclables. Un linéaire cyclable sera par exemple créé le long de l’itinéraire de l’extension du tram. Au total, 11 kilomètres d’aménagement cyclable seront créés. De même, un itinéraire piéton sera aménagé le long de l’extension du tram par la reprise des trottoirs existants ou par la création de nouveaux. L’enveloppe d’investissement pour ce chapitre est de l’ordre de 4 millions d’euros.

Les pistes cyclables mesureront 1,50 mètres de large. Les pistes unidirectionnelles iront dans le sens de la circulation. Les pistes cyclables à double sens mesureront, quant à elles, 3 mètres de large. Deux abris vélo sécurisés seront par ailleurs construits au sein du parc relais et à proximité de la station « Parc de Chemin Long ». Ces aménagements s’inscrivent dans le cadre de l’actuel « plan vélo » qui visent à atteindre 15% de part modale d’ici 2020.

Le calendrier

La présente enquête publique se termine le 25 octobre à minuit. Le projet sera ensuite déclaré d’utilité publique. Les acquisitions foncières seront lancées en même temps. Les travaux devraient démarrer fin 2019 pour une mise en service fin 2021.


Informations complémentaires

Les documents de l'enquête publique sont disponibles à l’hôtel de ville de Mérignac ou sur registre-numerique.fr.

Pour ne rien manquer de l'actualité économique à Mérignac : abonnez-vous à nos lettres d'information.