Economie
Une des origines de la visite est la réalisation, par l’observatoire économique de la ville, d’une étude exhaustive sur les 2.374 créations d’entreprise enregistrées à Mérignac entre 2012 et 2014 (un peu plus de 2 par jour).

L’étude montre la complexité du phénomène et bouscule de très nombreuses idées reçues.

L’immense majorité des créations, tout d’abord, n’a que très peu d’impact sur l’activité économique locale, puisqu’il s’agit de jeux d’écritures (domiciliations, créations de SCI, de SCM, de holdings, d’agents commerciaux, etc.). La progression des créations, ensuite, est très corrélée à la montée du chômage.

Parmi les créations impactantes (462 sur les trois ans), 134 sont des créations nettes et 328 sont des créations d’établissements secondaires (ayant déjà une maison mère). Les créations secondaires (implantations de filiales) sont de très bons indicateurs de l’attractivité du territoire. Les 134 créations nettes ont révélé quelques pépites, comme les trois entreprises visitées.

L’étude montre enfin la validité du « modèle » de Bordeaux Technowest (taux de survie de 85% pour les entreprises créées entre 2012 et 2014) et le risque réel couru par les créateurs (53% des créations ne passent pas le cap des cinq ans).



Informations complémentaires

Pour ne rien manquer de l'actualité économique à Mérignac : abonnez-vous à nos lettres d'information.