Portrait

Decathlon Village constitue un pôle dédié aux loisirs uniques dans l’agglomération. À sa tête, Benoît Cazalès, responsable d’un lieu à mi-chemin entre le parc de loisirs et le terrain de sport, où l’on vient se détendre, s’entraîner, découvrir une discipline, éprouver des sensations fortes. Un village où consommer devient une expérience inédite

Un concours raté est parfois une chance. Benoît Cazalès vient d’être recalé au CAPEPS* (Certificat d'aptitude au professorat d'éducation physique et sportive) quand il pousse la porte du Decathlon de Nantes. « Je cherchais une entreprise qui corresponde à mes valeurs : autonomie, transparence, droit à l’erreur ». Le vendeur du rayon « sport co » apprend vite. On lui confie les clés du Decathlon Village de Rennes dont, à 27 ans, il supervise la sécurité, la maintenance et l’exploitation. L’aventure se poursuit à Angers et Caen. Depuis décembre 2010, il est aux manettes du Village de Mérignac, sur le Domaine de Pelus : 23 hectares, plus de 2 millions de visiteurs, des dizaines de partenaires (Truffaut, Golf Practice, Tepacap,...). Deux nouvelles enseignes ont rejoint les lieux depuis cet été : le plus grand spa urbain de France, le Royaume des sens et Big Padel.

Le concept ? Mettre les Français au sport

Un mélange d’activités en lien avec le sport. « Zumba, vélo sans roulettes, marche nordique... Pour nos 120 initiations gratuites par an, nous puisons dans le vivier des clubs locaux. Notre but est commun : mettre les Français au sport, notamment les jeunes. » Et si possible, en les faisant passer par la caisse du Decathlon ? « L’achat en magasin permet aux clients de s’équiper, mais ce n’est pas une obligation. Nous voulons surtout que les publics s’approprient le village. Quand je vois un cadre faire son footing, prendre sa douche gratuite avant d’enfiler son costume, ou un freestyler enchaîner des figures en vélo sous la fenêtre de mon bureau, je me dis qu’on a réussi quelque chose. »

Le développement du "hub sportif-loisir-détente"

Pour atteindre la rentabilité immobilière et proposer de nouvelles expériences aux utilisateurs, le hub sportif-loisir-détente de l’agglomération ne lésine pas. Le permis de construire du Trampoline park vient d’être délivré, le campus Cultura sera inauguré en mai, tandis que Climb Up, la plus grande salle d’escalade de France (2300 m2) ouvrira en juin 2018, non loin de l’ébouriffant simulateur de chute libre dont la soufflerie de 15 m de profondeur propulse l’air à plus de 300 km/h. « J’ai un rêve » confie Benoît Cazalès : « si l’on pouvait pêcher, surfer, monter à cheval avant d’acheter et tester ainsi tous les produits du magasin - absolument tous ! - nous transformerions la consommation en expérience inédite. » Une réalité bientôt accessible pour le 1er Decathlon Village de France ?


Benoit Cazalès

Son sport ?

Le foot et le padel. Chez Decathlon, chaque réunion se ponctue par une activité sportive.

Son modèle ?
Mon père : il n’a raté aucun de mes matchs de foot ou de tennis ! J’aimerais être aussi présent pour mes enfants.


Decathlon village

5 Rue Hipparque - Domaine de Pelus 33700 Mérignac

En savoir plus sur Decathlon village

Ouvrir le site