Economie

Bordeaux Métropole a lancé lundi 22 janvier son Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) pour l’aménagement du « Coeur d’Aéroparc », l’infrastructure majeure qui marquera, avenue Marcel Dassault, l’entrée des grands sites industriels du secteur aéronautique (Dassault, Thales, Ariane Group).

Deux tranches sont prévues : aménagement de 6 500 m² pour la tranche 1, intégrant le nouveau siège de Bordeaux Technowest et différents espaces mutualisés (show rooms, conciergerie, restaurants…) avec l’Université de Bordeaux et Aerospace Valley, ainsi que des plateaux de bureaux modulables et un hôtel d’entreprise, construction de 1 500 m² en tranche 2 dévolus aux activités du secteur. Les premiers bâtiments devraient être livrés à l’horizon du second semestre 2020.

Alain Anziani, Maire de Mérignac, et Jérôme Verschave, directeur d’Aerocampus Aquitaine, ont ensuite tenu jeudi 25 janvier un point presse sur le projet Tarmaq, dont l’objectif est de créer, à Mérignac, un lieu emblématique de 35.000 m², à la fois vitrine des savoir-faire de l’aéronautique, centre de formation mais aussi parc de loisir et lieu de tourisme industriel. L’enveloppe globale du projet est estimée à 70 millions d’euros.

A l’heure actuelle, une parcelle de 9 hectares située avenue Marcel Dassault, en face du futur Cœur d’Aéroparc, a été identifiée pour accueillir le projet. L’étude de faisabilité prévoit 250.000 visiteurs par an et une centaine d’emplois. La restitution complète de l’étude sera présentée très prochainement à l’ensemble des financeurs et Tarmaq pourrait voir le jour en 2021.


Informations complémentaires

Pour en savoir plus sur le site de Bordeaux Métropole

Pour ne rien manquer de l'actualité économique à Mérignac : abonnez-vous à nos lettres d'information.