Portrait
"Que je suis contente ! Et fière aussi. Je suis plutôt jolie dans mon style néogothique. Mes vitraux figuratifs ornés de citations bibliques sont tout à fait intéressants. Et aujourd’hui, grâce aux travaux de rénovation menés par la Ville, mon clocher est en sécurité, mes solins et mes voûtains remplacés. "

Rénovée par la Ville, la chapelle de « Notre-Dame de Beutre » a rouvert au public lors des dernières Journées du Patrimoine. Pour l’occasion, Mérignac Magazine est allé recueillir le témoignage de cette vieille dame modeste, ravie de retrouver une nouvelle jeunesse.

Une chapelle intimiste

Située à proximité de l’aéroport et de l’entrée secondaire de la Base aérienne 106, Notre-Dame de Beutre a été inscrite à l’inventaire du patrimoine général en 1987. Elle pourrait accueillir des visiteurs lors d'ouvertures ponctuelles pour des manifestations culturelles.

Gravé dans mes vieilles pierres

« Il faut dire que je le vaux bien. Mes vieilles pierres ont beaucoup à raconter... J’ai été construite entre 1876 et 1879, grâce à 200 habitants du Beutre. À l’époque, ces braves gens ont mené une collecte pour financer les travaux, contre l’avis du Conseil Municipal. Eh oui, la Ville de Mérignac craignait une scission avec le quartier. Ironie du sort : moi, la chapelle, j’ai failli naître d’un divorce ! Mes solides clés de voûte en rient encore. Bombardée en 1943 et 1944, j’ai vaillamment résisté. D’ailleurs, à mes côtés, figure la stèle commémorant l’envol d'un certain Charles de Gaulle pour Londres, le 17 juin 1940, depuis l'aéroport de Mérignac. Les années ont passé et j’ai sombré dans l’oubli. En 1990, mes portes ont été fermées. Il a même été question de me détruire. Mais encore une fois, les habitants de Beutre m’ont sauvé la mise en sollicitant la Mairie pour ma rénovation. »


Consulter le magazine du mois de novembre





Informations Pratiques

Rendez-vous au 190 avenue de l'Argonne.

Plus d'informations par téléphone au 05 56 18 88 62.