Seniors
C’est une première à Mérignac : valides et personnes âgées en rollateur se retrouvent le vendredi 8 octobre sur la place Charles-de-Gaulle, pour une marche intergénérationnelle, festive et active ! La Mobil’Aînés® veut faire évoluer le regard que la société porte sur les usagers d’aide à la marche, comme les déambulateurs à roulettes.

Seul ou en binôme, inscrivez-vous vite à la Mobil'Aînés !

La 9ème édition de la Mobil’Aînés® s’adresse à toutes les personnes âgées qui ont besoin d’une aide à la marche (prioritairement d’un déambulateur à roulettes, mais pas exclusivement) ainsi qu’aux valides de tous âges, partants pour accompagner un aîné ce jour-là. Le binôme est ainsi formé : au-dessus de la tête de la personne âgée, l’accompagnateur tient un parapluie orange, en signe de respect et de protection. Cette marche est gratuite, mais l’inscription est obligatoire pour permettre la création des binômes, en amont.

Je m'inscris gratuitement à la marche Mobil’Aînés®


Libérez les Rollateurs !

Attention, les termes sont importants : être accompagné, ce n’est pas être assisté ! « Ce type d’événement est là pour rappeler que la mobilité en ville nous concerne tous, qu’on soit valide ou non. Il s’agit de promouvoir de nouveaux modes de déplacement pour les seniors et de changer nos représentations sur les façons de se déplacer », souligne-t-on au CCAS. En effet, dans les pays du nord de l’Europe ou en Asie, personne ne prête attention à un aîné qui traverse les passages cloutés en déambulateur. En France, la canne a meilleure presse, bien qu’elle soit beaucoup moins pratique. Il est peut-être temps de changer de regard...

Une marche, un spectacle

Le top départ de la marche est donné à 14h15, après un court échauffement très simple sous forme de flashmob (Mobil’Danse), place Charles-de-Gaulle (accueil des participants à 13h45). Le parcours est adaptable aux possibilités de chacun (boucle de 250 m). Il emmène les volontaires jusqu’à la poste, en passant par le parvis de la Médiathèque avant de revenir. Un circuit en plein centre-ville, visible, coloré et festif puisqu’il s’achève à 17h en musique (la thématique de l’année). Quelques chansons, choisies par les résidents des établissements participants, seront chantées par tous et accompagnées par des musiciens de tout âge (de 12 à 75 ans). 400 personnes sont attendues pour cette Mobil’Aînés® mérignacaise. La seule et l’unique session de l’année sur la Métropole.



3 questions à Christine Cocuelle

Fondatrice de l’association « Prendre soin du Lien », créatrice de la Mobil’Aînés® (marche co-organisée cette année avec le CCAS de Mérignac)

Quand et pourquoi est né l’événement Mobil’Aînés® ?

Notre association a créé en 2016, en réponse à la réflexion d’une dame de 94 ans, qui se plaignait du regard discriminant posé sur elle quand elle sortait en déambulateur à roulettes dans la rue. C’était un frein à son autonomie et à sa libre circulation dans l’espace public. La Mobil’Aînés® veut changer ce regard sur la vieillesse et encourager la mobilité des âgés.

Quel est le contexte social et sociétal de cette manifestation ?

La mobilité des seniors est étroitement liée à leur autonomie. La Mobil’Aînés® s’inscrit dans une politique de prévention santé. Marcher demande une motivation et un véritable effort avec l’avancée en âge. Marcher le plus longtemps possible, c’est aussi pouvoir continuer à sortir de chez soi pour aller faire ses courses, rencontrer des gens, donc conserver un lien social et lutter contre l’isolement et la solitude à domicile. Le rollator est une aide idéale qui permet de se déplacer en toute sécurité, en ayant la possibilité de s’asseoir à tout moment.

Les jeunes générations sont-elles concernées ?

La Mobil’Aînés® peut et doit faire changer le regard sur la vieillesse, notamment celui des jeunes générations. Nous faisons en sorte de trouver des idées nouvelles et décalées chaque année pour faire passer notre message auprès des jeunes. Cette année, un concours photos « Rollators en scène » a été organisé sur Facebook pour les établissements médico-sociaux de Nouvelle-Aquitaine. Plus de 100 000 personnes ont été « touchées » sur les réseaux. Lors de cette 9ème édition, nous remettrons des tablettes Facilotab® aux gagnants. La Mobil’Aînés® est l’occasion pour les résidents de sortir, de faire connaître la vie en établissements, différemment, de se mélanger aux jeunes. Vingt à trente établissements (résidences autonomie, résidences services seniors, EHPAD) participent à chaque événement.

En savoir plus sur l'association Prendre Soin du Lien : 06 30 91 79 22 / apsoindulien@gmail.com



"Semaine bleue" et Conseil des aînés : les séniors d'abord !

Une journée sport-santé pour découvrir équipements et disciplines sur la commune, une marche en rollateurs avec des binômes valides - PMR, des activités « bien-être » au relais des aidants -, des conférences sur la vie après 60 ans*… Pour fêter les 70 ans de la Semaine bleue, du 4 au 10 octobre, Mérignac propose aux 60 ans et plus un programme actif et décomplexé sur le thème « Bien dans son âge, bien dans son territoire ». L’objectif : mettre l’accent sur cette partie de la population qu’on a tendance à oublier, alors même qu’elle représente 25 % des Français et 30 % des Mérignacais.

La municipalité n’a pas attendu la Semaine bleue pour valoriser la place des seniors dans la société, mais elle en profite pour officialiser la création d’un Conseil des aînés. Cette nouvelle instance participative propose à 50 citoyens de plus de 60 ans (et jusqu’à plus de 80 ans !) de phosphorer sur des projets que pourrait porter la Ville. Aménager une place ? D’accord, mais où ? Avec quels types d’équipements ? Quels végétaux et quelles facilités d’accès ?… D’autres questions touchant aux animations, à l’habitat, aux loisirs et même au sport pourront naturellement être abordées dans ce Conseil consultatif et très participatif, où chaque quartier est représenté. Lancé le 4 octobre, le conseil des aînés se réunira au moins trois fois dans l’année, avec une première séance dans la salle du Conseil municipal, début novembre.

Découvrir le programme de la Semaine bleue à Mérignac


À chaque sénior son usage de la ville

« À Mérignac, la politique en faveur des aînés est portée par une triple idée : celle de la diversité, car il n’y a pas un aîné type, mais des aînés avec des parcours de vie, des expériences et des états de santé variés ; celle d’un usage expert de la ville par les seniors, que l’on doit donc écouter attentivement car ils sont capables de choisir, de porter, d’amender des projets municipaux. Enfin, c’est celle du bien vieillir : nous mettons tous les services en place – alimentaires, aides aux soins, médicaux - pour que chaque personne âgée puisse rester le plus longtemps possible à domicile. Et si elle n’est plus autonome, elle doit pouvoir être accueillie dans un établissement spécialisé sur la commune. »
Arnaud Arfeuille, Conseiller municipal délégué aux seniors et au bien vieillir


La mobilité des seniors à Mérignac, c’est aussi :

  • Un important réseau de tram et de bus.
  • Des transports gratuits pour rejoindre les 4 restaurants seniors (Fauvettes, Jean-Brocas, le Jard et Arlac).
  • « Solic’Arlac » : un groupe d’habitants d’Arlac propose, avec l’appui du centre socioculturel arts et loisirs d’Arlac, de conduire les seniors du quartier faire des courses, aller voir des spectacles, se rendre à un rendez-vous... Pour 3 € symbolique.
  • « Si on sortait » : du covoiturage pour permettre aux aînés de se retrouver, participer à des activités de loisirs. Une initiative du Domaine de fantaisie.
  • Un triporteur électrique au CCAS, capable de transporter 2 personnes en perte de mobilité pour participer à des événements culturels en ville, par exemple.
  • Une offre de transport à la demande gratuite pour les Mérignacais à partir de 60 ans en perte de mobilité et souffrant d’isolement relationnel (démarches administratives, rendez-vous médicaux...).
  • Le mobilier urbain qui intègre de nombreux bancs pour faciliter les moments de pause lors des balades.
  • L’adhésion de la commune au réseau francophone « ville amie des aînés : une ville où il fait bon vivre pour les seniors » est une ville où il fait bon vivre pour tous.
  • Un partenariat avec l’association Wimoov qui étudie la situation des seniors pour leur proposer des solutions de mobilité personnalisées.
  • L’appli Ke’op de Keolis pour réserver un transport à la demande en temps réel, à prix attractifs. Partage de trajets avec d’autres passagers utilisant le même itinéraire.

Pour tout renseignement : rapprochez-vous du CCAS au 05 56 55 66 55.