Economie
Sept mois après le rachat du restaurant par le groupe Nicolas Lascombes, le Bistrot des Girondins (domaine de Rocquevielle) est en train de s’imposer, avec une moyenne de 80 couverts le midi, comme la table semi-gastronomique au nord de l’aéroport.
Pour mémoire, cinq zones d’activité économique sont actuellement en cours de réalisation le long de l’avenue Marcel Dassault.

Créé en 2006 par Nicolas Lascombes, ancien chef pendant 6 ans de La Tupina, le groupe réalise désormais 16 millions d’euros de chiffre d’affaires et emploie 300 personnes en CDI sur 7 établissements, dont la brasserie bordelaise, le 7 (le restaurant panoramique de la Cité du vin) ou le Familia, qui vient d’ouvrir dans les halles de Bacalan.

Les résultats restent en dessous des prévisions, mais sont en progression constante. Le restaurant devrait d’ailleurs être agrandi l’an prochain. L’arrivée d’un nouvel acteur majeur de la restauration s’inscrit dans le mouvement plus vaste que connait Mérignac depuis près de deux ans avec les ouvertures du Canopée Café, du B 11, de Basile, de Au Bureau, etc.



Pour aller plus loin

Site internet des restaurants de Nicolas Lascombes,

Ouvrir le site

Abonnez vous à la lettre d'information économique