Sport
Le Mérignac Handball a présenté jeudi 29 août 2019 sa nouvelle équipe pour la saison 2019-2020 à l'Hôtel de Ville de Mérignac à deux jours du match de la 2ème journée de la Ligue Butagaz Energie. Retour sur cette soirée d'ouverture, en présence du staff, des bénévoles et des partenaires du club.

Cette soirée du 29 août était l'occasion pour le Club de présenter les nouveautés de la saison 2019-2020, de confirmer ses ambitions sportives, et de mettre en lumière les nouvelles recrues de l'équipe des Froudroyantes et l'équipe d'encadrement. Tous les partenaires du club, dont la Ville de Mérignac ont également remis à chaque joueuse son nouveau maillot.

Pour ouvrir cette soirée, Alain Anziani, Maire de Mérignac a exprimé quelques mots :

"C'est un très grand plaisir de recevoir la nouvelle équipe du Mérignac, surtout que c'est une belle aventure. C'est une très grande fierté pour la Ville de Mérignac, pour la Gironde et pour toute la région. Je salue tous ceux qui sont à l'origine de cette aventure et de ce succès. Ils sont présents ici aujourd'hui : Mme la présidente, votre prédécesseur (qui ?), toutes vos équipes, et évidemment les joueuses, l'entraineur Philippe Carrara, le nouveau et l'ancien mr Raphael Benedetto, et également tous les partenaires."
Alain Anziani, Maire de Mérignac

Un club qui se structure d'années en années

Il y a 11 ans, le club était en 1ère division et avait avait rétrogradé sportivement. Aujourd'hui, le Mérignac Handball retrouve l'élite et permet de briller à nouveau sur la région Nouvelle-Aquitaine et désormais dans la Ligue Butagaz Énergie.

"Un pas a été franchi cette année avec cette montée en 1ère division, le club se structure progressivement. Ce sera pour nous une saison avec de nombreuses découvertes et nous savons que nous allons affronter des équipes de très haut niveau. Les joueuses vont avancer petit à petit avec le staff technique, nous allons faire de belles choses !"
Wilhelmine Maury, Présidente du Mérignac Handball
"Pour nous c'est grand un changement de niveau. Nous nous sommes structurés sur la coordination, la logistique, le transport et le médical. Nous continuerons à nous professionnaliser, car les déplacements seront plus nombreux et complexes en LFH. Une agence de marketing sportif nous accompagnera avec le club des Boxers de Bordeaux. Nous développons le concept de "Foudroyantes" : c'est l'ADN de l'équipe et des joueuses. Vous allez entendre très souvent parler des Foudroyantes à la radio ! Quatre radios locales nous suivront régulièrement. Nous avons aussi lancé une billeterie en ligne, vous pouvez maintenant acheter les billets des matchs depuis notre site internet.
Nous avons recruté une personne qui s'occupera de notre centre de formation et de notre équipe réserve, car nous devons structurer la filière dans sa totalité pour pouvoir accompagner les jeunes de la ligue d'Aquitaine et du comité de Gironde qui sont parmi les plus nombreux en licenciés. Nous allons également rénover la salle du club."
Pascal Morganti, délégué à la Présidente

Une aventure construite en collectif

"Cette aventure c'est nous tous qu'il l'avons construite : les collectivités qui nous ont toujours soutenues, les bénévoles, le club, le staff, les supporters et tous les partenaires qui nous ont rejoint et qui ont cru en notre projet. L'énergie qui est dépensée partout sur le terrain. Je félicite toutes les joueuses, qui au cours des 3-4 dernières années, ont permis au Mérignac Handball de grandir et de devenir le club féminin de référence de l'agglomération bordelaise."
Pascal Morganti
"L'équipe ce n'est pas uniquement celles qui jouent sur le terrain, ce n'est pas simplement les dirigeants, c'est aussi les partenaires. En tant que ville nous sommes partenaire, mais sans les partenaires, une aventure pareille ne peut exister. Et avec les partenaires, cette aventure existe."
Alain Anziani

De nombreux partenaires publics et privés

"En 2016 nous avions 25 partenaires, aujourd'hui nous sommes à plus de 100 partenaires et nous nous sommes fixé l'objectif d'ici deux ans d'en avoir 150, l'un des raisons que nous avons pris une agence de marketing sportif. Nous aimerions atteindre le budget de la LFH : en moyenne 1,5 md'€. Pour à la fois investir dans le sportif, dans les structures et la formation."

Nous avions un budget de 750 000 euros, et nous sommes désormais à plus d'un million d'euros grâce au soutient des collectivités (la Ville de Mérignac, le conseil général, le conseil régional) et des partenaires qui n'ont pas hésité à nous suivre et à en avoir de nouveaux."
Pascal Morganti

La reprise avec un premier match à Nice le 28 août

Les Foudroyantes ont joué mercredi 28 août 2019 à Nice, un premier match pour l'équipe de LFH.

"Les joueuses se se sont très bien défendues. Je félicite le staff et les foudroyantes, nous ne sommes pas passés loin d'un exploit ! Samedi nous recevons Brest, à 20h, au gymnase Jean Dauguet à Bordeaux. Nous vous attendons nombreux !
Nous n'allons rien lâcher cette année, nous avons une équipe de gagnantes. Les joueuses vont se battre sur tous leurs matchs."
Pascal Morganti

Le Mérignac Handball : un club de la ligue française de handball : la ligue Butagaz Énergie

Il y a quelques mois, les Foudroyantes ont changé d'entraineur, Philippe Carrara, ancien joueur et champion de France en 1980 puis entraîneur de différentes équipes s'exprime sur son équipe et le club :

"C'est un honneur pour moi de pouvoir entrainer les Foudroyantes et je remercie les dirigeants du Mérignac Handball. Ces deux dernières années, les résultats ont été formidables avec ces deux titres de champions. Rentrer dans la Ligue Butagaz Energie est un grand challenge pour toute l'équipe et le club. Nous rentrons de plein pied dans le haut niveau avec une équipe armée à tous les niveaux : financièrement, structurellement et au niveau de la qualité des joueuses. On a pu s'en apercevoir dès hier soir sur ce premier match à Nice où nous avons fait un beau match dans l'ensemble." Philippe Carrara, entraineur des Foudroyantes.
"Il y a une différence entre les niveaux que nous avons vécu l'année dernière et les exigences qu'il y a cette année. Nous allons apprendre progressivement et vite car la saison est courte et elle peut être douloureuse. Depuis mi-juillet, les Foudroyantes se sont entraînées quotidiennement, malgré la charge de travail et les fortes chaleurs, ce fut intense. Je compte sur l'unité de ce groupe pour être au rendez-vous sur toute la saison. Ces dernières années l'équipe à plus souvent gagné que perdu ; il y aura sans doute des lendemains qui seront compliqués, car ce n'est jamais agréable de prendre une défaite. Il faut s'y attendre même si on ne le souhaite pas. C'est toujours compliqué de revenir s'entraîner deux fois par jour les lendemains de défaite. Il y a des caps à passer, les joueuses sont solides et elles l'ont compris."
Philippe Carrara



Pour aller plus loin

Pour suivre toute l'actualité du Mérignac Handball, rendez-vou sur merignachandball.fr