Economie
Le site mérignacais du groupe Mylan, situé à l’angle des avenues Kennedy et Henri Vigneau a célébré jeudi 21 juin son cinquantième anniversaire, en présence d’Alain Anziani, Maire de Mérignac.

Pour mémoire, c’est Georges Nègrevergne (1917-1984), fondateur des laboratoires Sarget, qui était à l’origine du projet. Le bâtiment principal, dessiné par Marcel Breuer, est aujourd’hui classé au patrimoine. Quant à Georges Nègrevergne, il a donné son nom à la rue qui accueille aujourd’hui le pôle santé de la sortie 12.

Le site a ensuite été racheté par les laboratoires Méda, puis, en août 2016, par Mylan, qui est aujourd’hui l'un des leaders mondiaux des médicaments génériques (plus de 7.500 références commercialisées).

Près de 230 personnes travaillent aujourd’hui en contrat à durée indéterminée sur le site, sans compter les alternants et les intérimaires et produisent 45 millions d’unités de vente, dont 38 millions d’unités de vente de Bétadine, qui est le produit phare. Le site a investi 20 millions d’euros dans sa modernisation depuis 2012.


Informations complémentaires

Pour en savoir plus sur le site de Mylan

Pour ne rien manquer de l'actualité économique à Mérignac : abonnez-vous à nos lettres d'information.