Economie
Créée en mars 2017 dans un hangar de 360 m² de la zone du phare, la brasserie l’Effet Papillon, qui tire son nom du concours de circonstances qui a amené les deux fondateurs à se lancer dans l’aventure, est en train de s’imposer sur un terroir plus connu pour son vin. Sur les 1.500 bières que recense l’application Untappd, l’Effet Papillon figure dans le top 20.

Rien ne prédestinait en effet les deux jeunes diplômés en gestion et en droit du vin, Mathilde Relet et Jocelyn Chazel, à créer une micro-brasserie dans une zone industrielle, même si le marché de la bière artisanale connaît une croissance fulgurante en France depuis une dizaine d’années.

Un an et demi après sa création, l’Effet Papillon produit désormais entre 50 et 100 hectolitres de bière chaque mois. La brasserie propose désormais 6 références permanentes, sort au moins une série spéciale par mois et commence à être distribuée dans des établissements prestigieux, comme le Grand Hôtel et le Mama Shelter.


Informations complémentaires

Pour en savoir plus sur le site de la brasserie Effet Papillon

Pour ne rien manquer de l'actualité économique à Mérignac : abonnez-vous à nos lettres d'information.