Sport

Les équipements sportifs de la Ville nécessitent des investissements et des ajustements constants liés à l'évolution des pratiques, leur utilisation, aux normes... Pour gérer au mieux ses 128 équipements sportifs, la Ville de Mérignac a adopté la formule technique du "schéma directeur". A Mérignac, le sport représente 20 % des dépenses d’équipement.

Mérignac compte 49 fédérations, 1 978 licenciés pour 10 000 habitants (un chiffre nettement supérieur aux communes de taille équivalente, qui affichent en moyenne 1568 pour 10000 habitants).

La Ville multiplie donc les projets et les actions : en 2019, le sport représente 20 % des dépenses d’équipement. L'utilisation du planification via un "schéma directeur" permet une meilleur gestion sur le temps des nombreux équipements de Mérignac.

De nouveaux équipements à venir

Le stade nautique d’intérêt métropolitain est sans conteste le projet phare des années à venir, mais il ne doit pas éclipser les nombreux autres programmes destinés à améliorer le niveau d'équipement général et les structures de proximité. L'extension du gymnase Édouard-Herriot, l'augmentation de la capacité d’accueil des tribunes du gymnase Coubertin (où se jouent les matches du MHB), la réfection de la piste d’athlétisme du stade Robert-Brettes et des terrains synthétiques du stade du Jard sont déjà à l'ordre du jour.

Parallèlement, un nouveau complexe sportif est à l’étude dans le quartier de Beutre, mais aussi la réhabilitation du stade du Jard et du gymnase Brettes, ainsi que l'extension de la capacité d’accueil du stade Cruchon. Enfin, plusieurs projets sont dans les tuyaux concernant les équipements de proximité : achat et réhabilitation du gymnase Caillavet, création d’un pôle tennistique sur le site de la Roseraie (8 nouveaux courts), d’un terrain synthétique de rugby au Burck... et de deux terrains synthétiques de rugby sur le site de Brettes. Du sport pour tous, et à tous les niveaux !