Economie
La ville de Mérignac et la Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, adossée à l’Université de Bordeaux-Montaigne, ont signé, en février 2018, une convention pour le développement de l’histoire économique.

L’objectif est d’inciter les étudiants en master d’histoire à orienter leur recherche sur des sujets liés au développement de Mérignac.

Parmi les sujets proposés au sein d’une liste non exhaustive, une étudiante a choisi d’étudier les créations du Pin Galant, du Mérignac Ciné et du Krakatoa à la fin des années 1980, un sujet à la croisée de la politique culturelle de Mérignac, de la décentralisation, des nouveaux besoin d’une population en pleine croissance et du développement économique du territoire.

Compte tenu du sujet, la recherche est essentiellement basée sur l’exploitation des archives orales, la plupart des acteurs de l’époque étant encore impliqués dans la vie locale. Le maire de Mérignac de l’époque, Michel Sainte-Marie, a également participé aux entretiens à la fin du mois de janvier.


Informations complémentaires

Pour en savoir plus

Pour ne rien manquer de l'actualité économique à Mérignac : abonnez-vous à nos lettres d'information