Economie

Chaque semaine retrouvez les informations économiques de la Ville de Mérignac : brèves économiques, portraits d'entrepreneurs, marché de emploi, et les événements éco à ne pas manquer.



Bordeaux Métropole vote son plan de relance de l’économie de proximité

Le conseil communautaire du 27 novembre a voté son plan de soutien à l’économie de proximité. Cette action s’inscrit dans le cadre de la coopération avec le Conseil régional de la Nouvelle Aquitaine et sera menée en étroite collaboration avec la Chambre de commerce et d’Industrie Bordeaux Gironde, la Chambre des métiers et de l’artisanat, la Chambre de l’agriculture et la Chambre régionale de l’économie sociale et solidaire.

Le plan se décline en 3 volets :

Un plan d’urgence tout d’abord : soutien à la trésorerie des très petites entreprises et associations employeuses, aide d’urgence à la digitalisation des commerces et artisans, aide aux loyers pour les secteurs de la restauration, du tourisme, de l’évènementiel, du sport et de la culture notamment, aide provisoire à la trésorerie du secteur touristique sous forme de différé de paiement de la taxe de séjour.

Un plan de soutien à la consommation des ménages ensuite : soutien au développement d’une plateforme de vente en ligne pour les commerces métropolitains, soutien des plus vulnérables via les communes et campagne de communication massive d’incitation à l’achat de proximité.

Un plan de relance à moyen terme enfin : accompagnement aux transitions numériques, commerciales et écologiques des très petites entreprises de l’artisanat et de l’Économie sociale et solidaire, soutien à l’économie et offres culturelles, et renforcement de la commande publique au profit des Petites et Moyennes Entreprises (PME).

Le montant total du plan est estimé à 80 millions d’euros. C’est le plan de relance qui représente la partie la plus importante avec notamment un renforcement de la commande publique de 50 millions d’euros au profit des TPE/PME dans le cadre des budgets 2021 et 2022 qui sera décliné dans les prochains documents budgétaires. Il visera à renforcer l’allotissement des appels d’offres, une meilleure prise en compte du critère carbone et la montée en puissance de la commande publique innovante pour faciliter l’accès aux marchés publics des PME locales.

En savoir plus sur le site http://fondsurgencebordeauxmetropole.fr/FondsDeSoutienCOVID19



Des berceaux dans la zone du phare

People and Baby, réseau créé en 2004 et qui compte 650 établissements en France, dont 35 en Gironde pour 200 millions d’euros de chiffre d’affaires, ouvrira prochainement une crèche d’entreprise dans la zone du phare, dans une chartreuse entièrement réhabilitée située à l’angle des rue Ferdinand de Lesseps et Maurice Lévy.

Cette ouverture, qui intervient quelques semaines après le rachat de la micro-crèche Zazzen à Capeyron (12, avenue de la Forêt) marque donc l’arrivée de People and Baby à Mérignac. L’établissement, qui emploiera 8 professionnels de la petite enfance, proposera donc à partir de février prochain, 21 berceaux.

L’arrivée d’une crèche d’entreprise dans la zone du phare est un nouvel indicateur de la transformation de la zone du phare depuis l’arrivée du tram en 2014. Depuis cette date en effet, la zone, qui reste très marquée par les activités liées au BTP, accueille de plus en plus d’activités tertiaires ou de services aux entreprises.

En savoir plus sur le site https://www.people-and-baby.com/



Dassault Aviation, champion aéronautique du climat

Le magazine Challenges, en association avec l’Institut Statista, vient de classer Dassault Aviation en première position dans la catégorie Aéronautique/Naval/Spatial du palmarès des entreprises françaises les plus vertueuses en matière de réduction des gaz à effet de serre.

Cette réduction a été calculée sur plusieurs années et rapportée à l’évolution du chiffre d’affaire (pour éviter les déconsolidations volontaristes d’activité à fortes émissions), puis transformée en un pourcentage de baisse annuel des émissions.

Si l’on en prend 2014 comme année de référence, Dassault Aviation a réduit son émission de gaz à effet de serre de 11,6% l’an dernier. Dans ce classement aéronautique, Dassault Aviation, qui est sur le point de livrer l’extension de son campus de 26.000 m² et de transférer à Mérignac 1.000 collaborateurs de son siège de Saint-Cloud, devance Naval Group, Thales et Safran.

En savoir plus sur le site https://www.facebook.com/DassaultAviation



Malgré la crise, Sabena Technics se renforce dans le MCO

Sabena Technics vient de racheter en novembre deux PME françaises spécialisées dans la maintenance aéronautique et très actives dans le secteur militaire. Après AeroTech Pro, c'est au tour d'Aeromecanic de passer sous le contrôle de Sabena Technics. La société devient Sabena Technics MRS. Basée sur l'aéroport de Marignane, l'entreprise assure des services de maintenance d'avions et hélicoptères militaires et dispose d'installations industrielles à proximité immédiate d'Airbus Helicopters dont plus de 3 000 m2 de hangar et d'ateliers.

Le rachat d’Aeromecanic permet à Sabena de renforcer sa position sur le marché de la maintenance des hélicoptères militaires. Un plan d’investissement a d’ailleurs été mis en place puisqu'il est annoncé que la surface des moyens industriels à Marignane sera doublée pour répondre à la demande des clients et partenaires industriels.

Monique Legrand-Larroche, directrice de la DMaé (basée à Mérignac), tirant les leçons de la pandémie de covid-19, avait fait part, en septembre dernier, de son "inquiétude (…) sur la fragilité́ de notre chaîne de fournisseurs, car ces derniers ont, en général, une activité́ duale. Ils fournissent certes l’aéronautique militaire, mais aussi majoritairement l’aéronautique civile, (…) la survie de cette chaîne industrielle [étant] indispensable aux armées". Les rachats réalisés par Sabena Technics participent d'une stratégie de consolidation qui doit renforcer la supply chain du MCO français.

En savoir plus sur le site https://www.sabenatechnics.com/



Sur vos tablettes : Bordeaux Métropole vote les dimanches ouvrés pour 2021

Le Conseil Métropolitain du 27 novembre a délibéré sur les ouvertures dominicales pour 2021. Les dates proposées, en concertation avec les professionnels du commerce, sont les suivantes pour Mérignac : 10 janvier (premier dimanche des soldes d’hiver), 27 juin (premier dimanche des soldes d’été), 5 septembre (dimanche de la rentrée) et tous les dimanches du 28 novembre jusqu’à la fin de l’année 2021.

Ce calendrier sera définitivement entériné après le vote du conseil municipal le 16 décembre prochain, en même temps que celui des dimanches ouvrés pour les concessions automobiles, qui correspond à un calendrier national.


À savoir

Pour ne rien manquer de l'actualité économique à Mérignac : abonnez-vous à nos lettres d'information.