Economie

Chaque semaine retrouvez les informations économiques de la Ville de Mérignac : brèves économiques, portraits d'entrepreneurs, marché de emploi, et les événements éco à ne pas manquer.



Evering maintient le cap malgré la crise

Créé en 1992 par l’université de Bordeaux, l’Institut de Maintenance Aéronautique (Evering depuis juin 2019) fait désormais partie du club très fermé (avec Paris, Aix-Marseille et Toulouse) des pôles d’excellence de formation aux différents métiers de la maintenance aéronautique. L’établissement accueille ainsi actuellement 450 étudiants et emploie 80 enseignants et enseignants chercheurs (auxquels il faut ajouter autant d’intervenants industriels). Le taux de placement à 6 mois des étudiants est de 93%.

La crise actuelle ne remet pas en cause les différents projets de développement et notamment l’objectif des 1.000 étudiants dès la rentrée 2030. Pour ce qui est des capacités d’accueil, une première extension de 1.000 m² entre les deux bâtiments actuels est ainsi prévue pour septembre 2022, avant une seconde extension de 3.500 m² supplémentaires, en cours d’examen dans le cadre du contrat de plan Etat Région. Les bâtiments pourraient s’étendre rapidement à 10.500 m², contre 6.000 m² actuellement.

Pour ce qui est du contenu pédagogique, Le cursus master en ingénierie et maintenance des systèmes pour l’aéronautique et les transports, qui délivre donc un diplôme d’ingénieur, vient de se voir accorder le label européen EUR-ACE. Au-delà de la reconnaissance institutionnelle, ce label va surtout accélérer l’internationalisation du cursus de formation des étudiants d’Evering.

En savoir plus sur le site https://ima.u-bordeaux.fr



Le réseau de mode solidaire Amos accélère sa transformation digitale

Créé il y a 25 ans par le Secours Catholique et le Diaconat de Bordeaux, Amos favorise l'insertion des personnes en difficultés à travers son réseau de boutiques solidaires de textile issu du recyclage. Le centre de tri de l’avenue d’Arès a traité 286 tonnes de vêtements en 2019, dont 25% ont pu être valorisés au sein des 5 boutiques présentes sur Bordeaux Métropole, pour un chiffre d’affaires de 650.000 euros.

Depuis un an, suite à un accompagnement porté par l’agence digitale WSB et l'Agence de Développement et d'Innovation (ADI) de la Nouvelle-Aquitaine, Amos a engagé un vaste projet de transformation digitale. En effet, ce marché du textile de seconde main connait un fort développement et concerne près d’un consommateur sur deux. Par ailleurs, 35% des ventes de ce marché sont réalisées sur le web.

Le projet a notamment débouché sur la création, fin 2019, d’une boutique en ligne hébergée sur la plateforme « Label Emmaus », coopérative qui regroupe plusieurs centaines d'adhérents et dont l’objectif est de proposer un achat solidaire. Après 6 mois d'activité, ce « shop in shop » a généré 12.000 euros de chiffres d’affaires et permis l’embauche d’une personne en insertion et d’un service civique.

Amos vient également de répondre à un appel à projets pour la « transformation des structures d’insertion par l’activité économique » dans le cadre du fonds de développement d’inclusion porté par le Ministère du Travail. Ce projet vise notamment à développer sur 3 ans la gestion numérique des stocks, le community management, une appli de « click and collect » ainsi que la plateforme e-commerce.

Ce projet de transformation digitale vise également à former les salariés en insertion aux métiers du commerce numérique, secteur dynamique et porteur d’emplois localement. Au total, près de 250.000 euros seront investis dans ce projet par la structure qui sollicite le soutien de l’Etat et la Région Nouvelle-Aquitaine à hauteur de 50%.

En savoir plus sur le site https://www.label-emmaus.co/fr/nos-boutiques/amos/



Du côté du club…

Le club des entreprises s’était distingué, au cours du premier confinement, par l’organisation en visio-conférence de très nombreuses animations en ligne et la réalisation, en partenariat avec la Ville, de plusieurs enquêtes sur l’impact de la crise sur le tissu économique.

Au cours de la semaine du 16 novembre, le club organise deux événements en visioconférence. Le premier, mardi 17 novembre, sera une présentation des initiatives de Suez en matière d’innovation sociale. La seconde, vendredi 20 novembre à l’heure du déjeuner, proposera une version reformatée de la commission business (sur inscription).

En savoir plus et s'inscrire sur le site https://ww.club-entreprises-merignac.com/



Pour répondre aux contraintes sanitaires, Pôle Emploi multiplie les événements de recrutement en ligne

L’agence Pôle Emploi de Mérignac a enregistré près de 16.000 offres d’emplois et comptabilisé 67.000 recrutements (hors intérim) en 2019. Afin d’accompagner les entreprises mérignacaises dans leur développement, Pôle Emploi, la Ville de Mérignac et les partenaires locaux de l’emploi avaient organisé l’an dernier deux événements de recrutement par mois en moyenne.

L’activité économique mérignacaise résiste malgré la crise. Bien que le nombre d’offres déposées à Pôle Emploi et le nombre de recrutements à Mérignac enregistrent une baisse d’environ 20 points depuis le début de l’année, plusieurs filières locales restent en effet dynamiques.

Pôle Emploi s’adapte au nouveau contexte et multiplie les événements de recrutement en ligne. La Direction Régionale de Pôle Emploi vient de recenser 28 salons depuis le mois de mars pour 1.600 offres d’emplois publiées et 8.000 candidatures. Les événements ciblent des zones géographiques précises, des modalités spécifiques de recrutement (alternance, emplois saisonniers…) ou des secteurs d’activités.

Sur le seul mois de novembre, trois salons en ligne sont par exemple organisés en faveur de filières et d’entreprises mérignacaises. Le premier est dédié aux métiers de l’informatique et du numérique autour de Cap Gemini, Sopra Steria, Dolist, Sogeti ou Gestform. Le second aux recrutements urgents dans les EHPAD (Mérignac en compte 6).

Le dernier concerne le secteur banque-finance-assurance, qui représente déjà plus de 6.000 emplois à Mérignac avec plusieurs acteurs majeurs tels que le groupe BNP Paribas, Natixis, Filhet-Allard, Axa Wealth Services, Crédit Agricole ou American Express…

En savoir plus sur le site https://salonenligne.pole-emploi.fr/candidat/



Bordeaux Métropole organise un mois de l’ESS 100% digitalisé

Chaque année, en novembre, la chambre française de l'Economie Sociale et Solidaire (ESS) organise le mois de l’ESS afin d’accroître la visibilité de ce mode d’entreprendre. Bordeaux Métropole décline cet événement sur son territoire à travers l’organisation d’ateliers, de conférences, de visites de structures ainsi que la remise des prix coup de cœur de l’ESS. Cette année, l’événement sera entièrement digitalisé et prévoira des ateliers dédiés à la reconversion professionnelles dans l’ESS, au financement de projets solidaires ou encore des conférences en ligne sur le rôle de l’économie sociale dans la transition écologique et solidaire.

Les visites physiques de structures, regroupées au sein du « Tour de l’ESS » qui réunit habituellement une dizaine d’acteurs pour plusieurs centaines de visiteurs, sont reportées au printemps 2021. Trois structures mérignacaises, toutes trois situées sur le site de l’Atelier, seront à l’honneur : La Fumainerie, Récup’ Bokashi Aquitaine et La Recyclerie Sportive. En attendant le printemps, des « lives coulisses » sont organisés tous les jeudis, de novembre à décembre, avec 7 des 18 structures d’ESS qui seront ouvertes à la visite, dont La Recyclerie Sportive.

L’ESS représente 10 % de l’emploi salarié de la métropole (soit près de 35 000 salariés) et regroupe 2.820 établissements employeurs dont plus de 2.400 associations. Mérignac compte de très nombreuses structures de l’ESS qui agissent sur des thématiques comme le Zéro Déchet, l’économie circulaire, l’insertion professionnelle, l’autonomie des personnes en situation de handicap, les services à la personne. La Ville de Mérignac accompagne le développement de l’ESS sur son territoire à travers notamment des subventions de fonctionnement, des marchés dédiés et l’ouverture de lieux d’occupation temporaire. A noter que la Ville et Bordeaux Métropole étudient également l’opportunité de développer à Mérignac une pépinière d’innovation sociale et d’expérimentation urbaine.

https://ess.bordeaux-metropole.fr/



Le Conseil Régional lance un AMI pour l’expérimentation de solutions numériques innovantes pour la formation et l'éducation

La crise sanitaire en cours, et le développement du télétravail, ont renforcé la nécessité d’intégrer le numérique dans les parcours de formation. Tous les acteurs de la formation sont concernés par cette mutation rapide et profonde : les entreprises pour la formation continue de leurs salariés, les organismes de formation, les branches professionnelles, les collectivités locales ou encore les différents établissements scolaires, d'enseignement supérieur, écoles de commerce et d'ingénieur.

C’est dans ce contexte que la délégation du numérique du Conseil Régional Nouvelle-Aquitaine vient de publier un appel à manifestation d’intérêt destiné à identifier des terrains d'expérimentations et des besoins en termes de démarches d'open-innovation sur des sujets de formation et d'éducation ainsi qu’à organiser et accompagner la mise en relation avec des offreurs de solutions numériques de formation et d'éducation. Trois thématiques sont particulièrement ciblées : l'éducation au numérique, la transformation des pratiques pédagogiques et l’accompagnement des parcours d’apprentissage. La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 18 décembre 2020.

Mérignac compte aujourd’hui plus d’une trentaine d’organismes de formations sur les métiers du tertiaire, de l’industrie, des services aéroportuaires, du numérique et de l’informatique notamment. 12 000 personnes environ se forment chaque année, localement, sans compter les très nombreuses formations dispensées directement au sein des entreprises. L’offre mérignacaise de formation se renforcera dans les prochains mois à travers l’implantation début 2021 du CFA Ducretet (métiers des Télécom, de l’électroménager et de la maison connectée) et dans les prochaines années par l’intermédiaire du développement d’Evering (maintenance aéronautique) jusqu’en 2030 et l’implantation du projet TARMAQ sur le cœur d’Aéroparc.

En savoir plus sur le site https://les-aides.nouvelle-aquitaine.fr/


À savoir

Pour ne rien manquer de l'actualité économique à Mérignac : abonnez-vous à nos lettres d'information.