Sport

Le projet métropolitain d'un nouveau stade nautique implanté à Mérignac est maintenant une certitude. C'est aussi une innovation, car pour la 1ère fois un équipement de la ville sera co-construit avec la Métropole. Avec une surface de plan d'eau 2 fois plus importante, il proposera davantage de créneaux horaires pour tous, des espaces ludiques, de détente, de remise en forme et de restauration... le tout chauffé aux énergies propres ! Ouverture des portes été 2022.

L'actuel stade nautique date de 1972. Son état de vétusté a déjà contraint la Ville a condamner la fosse à plongeon en 2017 et les bassins sont sous dimensionnés par rapport au nombre croissant d'usagers et aux exigences de la fédération en matière de compétitions. Sans parler des contreperformances énergétiques d'une structure presque cinquantenaire... Après avoir été désigné équipement d'intérêt métropolitain, la construction et la maintenance du futur stade nautique reviendront à la Métropole.


10 lignes d'eau et 750 places de gradins

Avec un bassin olympique de 50 mètres homologué par la Fédération Française de Natation, 10 lignes d'eau et 750 places de gradins, il sera la vitrine du dynamisme sportif métropolitain, et participera à la réduction du déficit de surface de plan d'eau dans la région : les 2 complexes de niveau équivalent les plus proches se situent à Limoges et Montpellier !

Ce vaste bassin accueillera des compétitions de niveau national (championnats de France) dans plusieurs disciplines, comme la natation synchronisée, le water-polo... en handisport et en sport adapté. En dehors de ces temps forts, les lignes seront ouvertes à tous.

Important : le stade nautique Jean-Badet restera ouvert pendant les travaux du nouveau stade.


Un équipement d'élite pour tous les Mérignacais

"Ce projet est enthousiasmant : c'est le premier équipement co-construit par la Métropole et l'une de ses villes. Élus et équipes techniques travaillent d'arrache-pied pour en faire une réussite exemplaire. Ce sera un lieu unique pour le sport de haut niveau. Les Mérignacais et habitants de la Métropole partageront les mêmes équipements que les champions de natation !"
Cécile Saint Marc, Adjointe au Maire, déléguée au sport et aux relations avec le mouvement sportif.

Un stade nautique nouvelle génération :

  • un bassin d'apprentissage de 25 m avec fond limité accueillera les activités de well fitness (aquagym, aquabike, etc.),
  • les enfants pourront s'amuser dans la pataugeoire,
  • les parents se prélasseront dans l'eau à 28° du bassin nordique, à l'extérieur, ouvert et chauffé toute l'année,
  • tout comme le hammam, le sauna et les deux salles de fitness.

Une petite faim entre deux bains ? Inutile de se rhabiller : un espace restauration est prévu dans l'enceinte du stade nautique, qui comprendra également des locaux en partage (salles de réunions, bureaux...) pour les clubs en lien avec les sports aquatiques.


Chauffé à l'énergie renouvelable

"Porté par Mérignac et Bordeaux Métropole, le stade nautique devra répondre à plusieurs exigences, au 1er rang desquelles l'écologie et les économies d'énergie. "Le bâtiment sera conçu pour répondre aux normes Haute Qualité Environnementale (HQE) et avoir les émissions de carbone les plus faibles possible", souligne Julien Cottin, chef de projet à Bordeaux Métropole. "C'est un vrai défi car ce type d'équipement est généralement mal isolé et très gourmand en énergie. Or, il faut chauffer les bassins et déshumidifier l'air tous les jours. Le nouveau stade nautique sera donc relié à une chaudière biomasse, qui elle-même alimentera tout un réseau de chaleur en centre-ville. 80% de cette énergie produite pour chauffer la piscine, les bâtiments publics et des logements sera renouvelable. Cet équipement doit être exemplaire sur le plan du développement durable".

Ouverture à l'année, toute la journée

Autre point fort de ce nouvel équipement et de ses 2 000 m2 de surface de plan d'eau (soit le double de la surface actuelle) : l'ouverture à l'année, toute la journée. Les clubs et le grand public bénéficieront de plus de créneaux, et pas seulement entre midi et deux, le soir ou quelques heures le week-end comme c'est le cas aujourd'hui.

L'augmentation du nombre d'élèves dans les nouvelles classes créées d'ici 2030 a été prévue : l'accueil des scolaires sera garanti, et fait rarissime dans une municipalité, chaque enfant mérignacais pourra compter sur un cycle de natation de la grande section maternelle jusqu'au CM2.

Avec autant d'atouts, le futur stade nautique fera rayonner le nom de Mérignac bien au-delà des limites de la ville et devrait attirer au moins deux fois plus de visiteurs que la piscine Jean-Badet.



En savoir plus

  • Où le stade nautique sera situé ?
    Dans l'enceinte de Brettes, à proximité du tram et des commodités, en lieu et place des 2 terrains d'entraînements de rugby (ils seront recréés avec une pelouse synthétique).
  • Les étapes du projet :
    - Février 2019 : lancement de la consultation pour les groupements (architecte, constructeur, mainteneur, exploitant en délégation de service public pour la Ville).
    - Fin 2019 : choix final du candidat.
    - Octobre 2020 : début des travaux.
    - Été 2022 : livraison du nouveau stade nautique.
  • Combien ça coûte ?
    Le coût est estimé à 40 millions d’€ (53% de Bordeaux Métropole, 47% de la Ville de Mérignac).
    1 entrée individuelle : 4,50 € max. (pour 1 adulte métropolitain).