Cadre de vie
Certains sont fleuris et mis en valeur par les jardiniers de Bordeaux Métropole. D’autres sont plus sauvages et les végétaux y abritent toute une faune qui y sommeille… ou pas. Avec huit parcs écolabellisés, Mérignac porte bien son surnom de "Ville verte". En hiver, les parcs restent ouverts. Profitons-en !

De la vie dans les parcs, même en hiver !

Les jours sont plus courts, les feuilles sont tombées, les animaux hibernent. La nature s’est-elle endormie ? Pas vraiment. Dans les parcs, la vie est présente partout, en toute saison. Pour l’observer, il suffit de chausser ses bottes ou ses baskets et de partir à l’aventure dans l’un des parcs de Mérignac. En ces temps d’urgence sanitaire, les gestes barrières sont de mise, même à l’extérieur, et les rassemblements sont interdits. Cependant, sur la dizaine de parcs répartis dans tous les quartiers de la ville, il y en a toujours un proche de chez vous !

Sur les sentiers, vous aurez peu de risque de croiser une chauve-souris ou un hérisson : ils dorment. Mais vous apercevrez sans doute des écureuils roux grimper sur les troncs ou sauter de branche en branche. Chênes, charmes, châtaigniers ont perdu leur feuillage quand d’autres le conservent comme le houx qui sert de refuge et offre avec ses fruits rouges, de la nourriture aux oiseaux. Là, moineaux domestiques, merles noirs, grives musiciennes, pigeons ramiers, canards, oies bernaches du Canada poursuivent leurs activités même en plein hiver.


"Code biodiversité"

Soucieuse de préserver ces espaces de nature au coeur de la ville, la municipalité a mis en place la gestion différenciée dès 2002. Le principe ? Gérer les espaces de façon adaptée pour en préserver ou en restaurer la biodiversité. Ainsi, les espaces verts de Mérignac sont classés selon quatre codes de gestion, du plus horticole au plus sauvage, en fonction de leurs localisations et de leurs usages.

Avec son parcours pédestre, son manège et son aire de jeux, le parc du Vivier accueille des expositions et des manifestations tout au long de l’année. Les jardiniers y interviennent souvent pour le mettre en valeur avec des massifs de fleurs. À l’inverse, ils laissent la nature vivre comme elle veut dans le parc du Luchey. Depuis quelques années, une flore indigène y a repris ses droits, dont certaines espèces sont protégées. En 2012, la Ville a été récompensée par le label national "EcoJardin" qui atteste de cette gestion écologique. Ce label a été reconduit en 2016.


Trouvez votre parc !

  • Le plus calme : le parc de Bourran, véritable écrin de verdure, calme et serein.


  • Le plus insolite : le parc de Beaudésert qui raconte une partie de l’histoire de Mérignac avec les vestiges des anciens hôpitaux militaires américains.


  • Le plus athlétique : le bois du Burck avec son parcours sportif (attention, pas touche aux agrès !).


Les faces cachées du parc de Bourran

De drôles de personnages ont pris racine dans le Parc de Bourran. Saurez-vous les retrouver ? Sculptées à même les souches, ces figures-totems ont été réalisées par l’artiste mérignacais Ronan Charles. Elles contribuent désormais à la magie des promenades, seul ou en famille.



Informations pratiques

Horaires d’ouverture des parcs à Mérignac

  • Parc de Bourran : de 8h à 18h30
  • Parc du Vivier : de 8h à 18h30
  • Parc de Tenet : de 8h30 à 18h
  • Parc de Marbotin : de 8h30 à 18h
  • Parc de la Maison Carrée : de 8h30 à 18h
  • Parc du Renard : de 8h à 18h30
  • Parc Victor Schoelcher : de 8h à 18h30
  • Le bois du Burck et les parcs du Luchey, du Château, de l’Orée des deux villes et de Beaudésert sont ouverts 24h/24.