Services
Êtes-vous content d'habiter à Mérignac ? Que pensez-vous de l'action municipale en faveur des personnes âgées ? De l'emploi ou des animations dans vos quartiers. ?... Ces questions - et bien d'autres - ont été posées à la fin du mois de juin à 706 Mérignacaises et Mérignacais, un échantillon représentatif des habitants de Mérignac.

Tous les deux ans depuis 2015, la Ville de Mérignac effectue un « baromètre municipal ». Cette enquête permet à la Ville d'évaluer le niveau de satisfaction des habitants concernant leur cadre de vie et l'action des services municipaux. Elle permet aussi d’identifier les axes d’amélioration.

Voici les statistiques établies par l'agence Harris Interactive.

Que retenir de cette enquête ?

Le regard global des habitants sur la vie à Mérignac est très positif.

La quasi-totalité des Mérignacais (94%, même niveau qu’en 2017) se déclarent satisfaits de vivre dans la commune (47% se disent même « très satisfaits »)

Ce chiffre est en moyenne de 85% dans les communes de même nombre d’habitants et monte à 99% pour les habitants des quartiers de la Glacière et d’Arlac.


Vous êtes satisfaits de la qualité des services

Un chiffre fort : plus de 8 habitants sur 10 se déclarent satisfaits de l’action municipale. Avec près de 84% d’habitants très satisfaits (65%) ou plutôt satisfaits (19%) c’est 3 points de plus qu’en 2015 et ce chiffre est très largement au-dessus du niveau de satisfaction mesuré dans les communes de même strate où ils sont 63% à être satisfaits de l’action de leur municipalité.

A Mérignac, les jeunes de moins de 35 ans sont parmi les habitants les plus satisfaits (88%)



Les Mérignacais se déclarent particulièrement satisfaits des actions de la Ville dans le domaine de la culture (89%) de l’environnement et des espaces verts (83%) ou encore de la vie associative (83%).

Les priorités des Mérignacais

Si les sujets de satisfaction sont nombreux dans ce baromètre, il convient de les mettre en perspective avec quelques attentes fortes exprimées par les habitants dans les domaines qu’ils jugent prioritaires.

Ainsi, la circulation et le stationnement demeurent des points d’insatisfaction en augmentation, comme sur l’ensemble de Bordeaux-Métropole ou des communes de même strate où il s’agit du domaine de satisfaction le plus faible (33%) mais le développement des transports en commun recueille une forte adhésion (l’extension du tram A vers l’aéroport recueille même 94% d’avis favorables)

Pour l’avenir, 91% des Mérignacais jugent les domaines suivants prioritaires : la circulation, l’école, l’emploi/développement économique et l’action en faveur des familles (petite enfance, jeunesse, action sociale).

Les transports en commun sont un enjeu prioritaire pour 90% des habitants ; viennent ensuite la propreté (89%), la sécurité (89%) et les espaces verts et l’environnement (88%)

Les points d’amélioration concernent prioritairement la circulation, le logement et la mixité sociale, ainsi que l’école et la sécurité publique.


Des services reconnus

A noter que le niveau de satisfaction des Mérignacais a beaucoup progressé concernant les services accessibles en ligne (+ 8 points en 4 ans) et en matière de concertation et de démocratie participative (+7 points en 4 ans).


Points saillants dans cette enquête : l’environnement et les espaces verts figurent encore parmi les priorités des habitants qui se déclarent satisfaits à 83%. Ce chiffre monte à 98% chez les nouveaux habitants installés à Mérignac depuis moins de deux ans. Dans les villes de même strate, le niveau de satisfaction est plus faible sur ce point (73%)

Le sport et la culture plébiscités

Avec les espaces verts et le développement économique, l’action municipale en faveur du sport et de la culture est aussi très appréciée, faisant respectivement 89% et 86% de satisfaits, soit nettement plus que dans les communes de même strate (79% et 78%).

Attractivité de la ville et besoin de logements : les Mérignacais se prononcent pour la stabilité

L'enjeu du logement et de la mixité sociale sont prioritaires pour 78% des personnes sondées. Les actions municipales entreprises dans ce domaine recueillent un taux de satisfaction de 65%, avec une satisfaction plus nette chez les nouveaux habitants (76%) Un chiffre stable par rapport au dernier baromètre de 2017.

Alors que 44% des Mérignacais considéraient qu’il n’y avait pas assez de logements à Mérignac en 2017, désormais ils ne sont plus qu’un sur trois (36%) à le penser.

La volonté de limiter la construction de logements collectifs aux axes du tramway (dans les zones dites de projet) recueille 70% d’opinions favorables. Une appréciation qui confirme les orientations de la Ville en matière d’urbanisme depuis l’adoption du nouveau PLU de février 2017 et de la Charte de l’Urbanisme et de la qualité de la Ville en 2018.


Les Mérignacais abordent l'avenir positivement

Une très grande majorité d’habitants perçoit très positivement de nombreux projets en cours sur la Ville :


  • Le prolongement du tramway vers l’aéroport : 94% des habitants l’approuvent


Ce projet d'extension du tram A vers l'aéroport permettra de fluidifier le trafic dans le secteur de l’aéroport international de Bordeaux - Mérignac, ce qui constitue un équipement majeur pour la Métropole, où 10 millions de passagers seront attendus en 2030.

La Métropole engage une opération multimodale de grande ampleur pour mieux desservir cette zone commerciale et industrielle saturée :

  • 5 kilomètres de lignes de tram à partir de quatre chemins avec 5 stations desservies : avenue de la Somme, avenue Matosinhos, avenue John Fitzgerald Kennedy, une station "rocade" et un terminus devant l'aéroport (rue René Cassin). Le projet desservira les OIM Bordeaux - Aéroparc et Inno Campus et la zone commerciale Mérignac Soleil.
  • une nouvelle ligne de bus "performant" entre le Haillan Rostand, l'actuel terminus de la ligne A du tramway et Pessac Bersol,
  • des aménagements de voirie qui relieront l'avenue Kennedy et l'avenue Cassin, et la création de nouveaux giratoires, pour améliorer la circulation,
  • 11 nouveaux kilomètres de piste cyclable
  • un cheminement piétonnier,
  • un parc relais de 250 places au niveau de la rocade.

Le coût prévisionnel est estimé à 88,25 M€ HT.



  • La création du 9ème parc (récemment nommé parc du renard) :93%


La Ville de Mérignac compte déjà 8 parcs éco-certifiés et de nombreux squares et espaces verts de proximité. Vous avez été nombreux à participer au vote pour trouver une dénomination au futur parc dans le secteur de Pichey dans le centre ville de Mérignac.

Quels sont les aménagements prévus pour le parc du renard ?

  • 2 aires de jeux (pour la tranche d’âge 2 – 6 ans et 7 – 12 ans)
  • un cheminement piéton
  • 1 terrain de pétanque
  • un théâtre de verdure

3 niveaux de gradins permettant de recevoir 70 places assises.

  • une prairie et un verger

Près de 18 variétés fruitières anciennes et locales seront plantées parmi lesquelles : châtaigniers, cerisiers, figuiers, noyers, pommiers, poiriers, pruniers, néfliers.

Des panneaux pédagogiques explicatifs seront également installés.

Aux pieds des arbres, une prairie de fleurs champêtres sera plantée.

Enfin, le parc du renard accueillera 55 arbres, des haies bocagères et des arbustes en complément des haies existantes, afin de créer des espaces plus délimités

Ces aménagements permettront de renforcer le côté nature du parc ainsi que le développement de la biodiversité.

Les travaux des aménagements débuteront cet été et le parc ouvrira au public à l’automne




  • Le futur stade nautique à rayonnement métropolitain : 90%


Le projet du futur stade nautique de Mérignac, reconnu d’intérêt métropolitain, dotera l’agglomération d’un complexe aquatique mêlant apprentissage de la nage, loisirs, détente, bien-être, et pratique sportive. Il permettra également d’accueillir des compétitions d’envergure grâce à son bassin intérieur de 50 mètres doté de 10 couloirs. Cet équipement pourra concilier un usage de proximité, notamment à destination des familles, sport pour tous et sport de haut niveau. Situé à l’arrière du stade Robert Brettes, le stade nautique bénéficiera de la desserte de la ligne A du tramway. Implanté au cœur du centre-ville, il permettra une mixité des usages.

Le coût de la construction sera assuré à 57% par Bordeaux Métropole et à 43% par Mérignac avec une participation initiale de 10 millions d’€. L’entretien sera à la charge de Bordeaux Métropole, propriétaire de l’équipement, les frais courants seront à 60% à la charge de la ville et 40% pour la Métropole. La Ville prendra intégralement en charge les temps dédiés aux associations et scolaires mérignacais.

Consultation pour le contrat de concession : automne 2018

Signature du contrat fin 2019

livraison de l’équipement à l’été 2022.



  • La construction de logements collectifs le long des axes du tramway : 70%


Depuis l’adoption du PLU en février 2017 et de la Charte de l’urbanisme en juin 2018, la Ville refuse plus de permis de construire qu’elle n’en accorde.

Les construction de logements collectifs sont concentrés dans des zones dites de projets, afin de permettre aux familles de trouver des logements abordables et proches des axes de transports en commun et des services.