Economie

Après une crise de plusieurs années marquées notamment par la succession de plusieurs directeurs généraux, des changements d’actionnaires, un déménagement (de Mérignac à Mérignac), une chute du chiffre d’affaires et un plan de sauvegarde de l’emploi, la société Oxbow retisse progressivement sa toile, comme l’illustre l’ouverture en avril de sa première boutique à Paris, le long du canal Saint-Martin.

Même si Oxbow reste loin de ses années record, la marque a clairement inversé la tendance : le chiffre d’affaires progresse (27 millions d’euros ; + 7%), l’entreprise étoffe ses équipes (102 personnes, dont 54 au siège de Mérignac et 48 dans le réseau de boutiques) et redéploie son réseau de distribution (600 points de vente, dont une trentaine de boutiques et des corners dans la plupart des grands magasins).

Mais surtout, Oxbow redevient bénéficiaire (+5,8 millions d’euros en 2017). Le redressement s’accompagne également d’une refonte et d’une rationalisation des collections, avec un développement de la ligne premium et la mise en avant de l’offre femme.


Informations complémentaires :

Pour en savoir plus sur le site d'Oxbow

Pour ne rien manquer de l'actualité économique à Mérignac : abonnez-vous à nos lettres d'information.