Aéronautique
TARMAQ, la Cité de tous les savoirs aéronautiques, prendra place à Mérignac dès 2021. Les collectivités territoriales et les industriels du territoire ont officiellement apporté leur soutien au lancement de ce projet, vendredi 13 juillet 2018. TARMAQ a pour objectif de concilier loisirs, patrimoine, formations et tourisme industriel autour du monde de l’avion.

C’est à quelques encablures de l’aéroport et de la base aérienne 106 que TARMAQ prendra ses quartiers. Ce lieu unique conciliant formation, loisirs, expositions, séminaires a pour but de faire découvrir l’univers de l’avion au grand public. En effet, d’ici 20 ans, le trafic aérien aura doublé, la place de l’avion dans nos vies quotidiennes ne va donc cesser de croître. Il faudra dans le même temps former 600 000 pilotes et autant d’équipes techniques dédiées à la maintenance des aéronefs. La filière aéronautique connaît une dynamique sans précédent, TARMAQ valorisera l’ensemble de cette filière.


250 000 visiteurs attendus chaque année

Ce lieu de référence des savoirs aéronautiques s’adressera à tous les âges sur un espace de 10 hectares. Plus de 13 000 m2 seront liés aux activités de formation, 9500 m2 à des activités patrimoniales, 8000 m2 à des activités culturelles et de loisirs et 5500 m2 aux séminaires. Dès son lancement, 250 000 visiteurs sont attendus à TARMAQ chaque année.

Ce projet est soutenu par la région Nouvelle-Aquitaine, Bordeaux Métropole, la Ville de Mérignac, ainsi que par des industriels du territoire, tels que Dassault, Thales ou Sabena Technics. Il nécessitera un investissement global de 73 millions d’€. Cheville ouvrière du projet, l’Aérocampus Aquitaine, estime la pose de première pierre en 2021.


« Demain, à TARMAQ, vous pourrez vous initier aux métiers de l’aviation, comprendre comment vole un avion, découvrir de vieux modèles et des technologies dernière génération, apprendre tout en se divertissant. L’objectif est de donner à comprendre le monde de l’air et de l’espace et peut-être susciter des vocations chez les plus jeunes »

Alain Anziani, Maire de Mérignac

Mérignac, berceau de l’aviation

En accueillant TARMAQ, Mérignac renforce son statut de capitale aéronautique. Marcel Issartier a fondé en 1912 dans le quartier de Beaudésert la première Ecole d’aviation de Bordeaux, Maryse Bastié célèbre aviatrice y a passé son brevet de pilote. Riche de son passé, Mérignac regarde aussi vers l’avenir : plus de 12 000 emplois sont liés à l’activité aéronautique. Thalès y a installé son campus européen en 2016 (2500 emplois) ; Dassault envisage aujourd’hui un projet majeur d’extension pour rapatrier une partie de ses équipes de Saint Cloud (+ 900 emplois), Sabena prévoit la construction de deux nouveaux hangars pour la maintenance des Boeing et des Airbus.


En savoir plus sur le projet Tarmaq


Photo:

Le Maire de Mérignac, Alain Anziani, le président de Bordeaux Métropole, Alain Juppé, le président de la région Nouvelle-Aquitaine, Alain Rousset et le président de l’Aérocampus Aquitaine, Jean-Luc Engerand, lors de la présentation de TARMAQ à la presse et aux industriels, le vendredi 13 juin 2018.