Culture
Pour interroger nos manières de vivre ensemble, en bas des immeubles, sur les places des marchés, dans les parcs ou au coin d’une supérette, la compagnie bordelaise va déambuler dans les quartiers de la Ville d’octobre 2016 à juillet 2017, sur le mode de la transhumance. Découvrez le projet

Dans la droite ligne des projets culturels artistiques proches des habitants tels que "Souvenons-nous du futur", "La foulée buissonnière" ou les petits déjeuners de "Palabras", la Ville et la compagnie "La grosse situation" proposent aux Mérignacais de prendre le temps de la transhumance.

Quel beau mot que « transhumance ». Il évoque à la fois les déplacements humains et animaux vers un ailleurs meilleur, une routine nourricière, un chemin vers la station, et une élévation. Bref une sorte de nomadisme mâtiné de sédentarité.

« Le projet est né il y a plus d’un an autour de ce mot, en discutant avec l’équipe du service culturel », se souvient Alice Fahrenkrug, comédienne. « La Ville fait travailler les compagnies sur le long terme, pas forcément dans un lieu fixe mais sur l’ensemble du territoire. Cet axe nous convient : on aime susciter des rencontres insolites, les aventures qui provoquent l’échange avec le public... les publics. »

Une marmite mobile sillonne les quartiers

Sur les places des marchés, en bas des immeubles, dans les parcs ou au coin d’une supérette, la compagnie bordelaise va déambuler dans les quartiers d’octobre 2016 à juillet 2017, sur le mode de la transhumance et avec quelques surprises dans sa besace : une marmite mobile où fumera une soupe que chacun pourra agrémenter avec un légume.


Marmite qui sillonne la ville dans le cadre du projet artistique et culturel Transhumance à Mérignac

Autour de l’âtre, comme les bergers au repos, on parlera, on racontera, on s’interrogera aussi : « Et vous, qu’est-ce qui vous nourrit ? Qu’est-ce qui vous émeut ici ? Où vous portent vos rêveries ? » Pour prolonger la rencontre, les membres de la compagnie iront même dormir chez l’habitant. Surtout, ne les envoyez pas paître !

Migration urbaine

Les comédiens proposeront un premier spectacle, sous forme de randonnée-spectacle intitulée « Bernache » , pour épicer la soupe et enrichir la transhumance : 6h de marche en ville avec le public, accompagné d’un tirailleur sénégalais, d’une jeune journaliste et d’une oie bernache, tous en « migration ».

Au printemps 2017, une création artistique viendra finaliser la dernière étape de ce long voyage avec les Mérignacais qui, régulièrement informés par des cartes postales, auront suivi la transhumance. En toute logique, l’estivage sera accueilli par une grande fête pendant les Escales d’été. Pourquoi pas avec un vrai troupeau ?


Carte postale Transhumance


Les rendez-vous à ne pas manquer :

  • Samedi 15 et dimanche 16 octobre : « Bernache », spectacle-randonnée au départ du parc de Bourran à 9h30. Parcours à pied de 8 km. Tarifs 5 ou 8 euros. Renseignements et réservation : 05 56 18 88 62.
  • 8, 9 et 10 novembre : 1ère marmite mobile, à Capeyron.
  • 9 décembre à 20h30 : « Voyage extraordinaire », spectacle à la salle de la Glacière. Tarifs 5 ou 8€. Renseignements et réservation : 05 56 18 88 62.

Pour en savoir plus :
Direction de la culture au 05 56 18 88 62