Culture
William Gedney Rencontre photographique Mérignac

William Gedney laisse une œuvre photographique marquante alors que son nom est tombé dans l’oubli. Gilles Mora, spécialiste de la photographie américaine répare cette injustice à l’occasion d’une conférence éclairante sur cet artiste des années 60.

Gilles Mora est historien et critique de la photographie, spécialiste de la photographie américaine. Il est un des fondateurs des Cahiers de la photographie. Il fut également directeur artistique des Rencontres Internationales de la Photographie en Arles de 1999 à 2011. Il a obtenu le prix Nadar en 2007 pour son ouvrage La photographie américaine 1958 – 1981. Actuellement, il est le commissaire d’exposition du Pavillon populaire de Montpellier.


Photographie américaine : une exposition et une rencontre


C’est à la Médiathèque, à quelques pas de la Vieille Eglise où se tient actuellement l’exposition « Amérique : mythes et légendes, Collection de la Maison Européenne de la Photographie », que Gilles Mora fera la lumière sur William Gedney, photographe américain oublié dont le travail jalonna les années 60 / 70. Pour l’écouter retracer ce parcours fulgurant, rendez-vous à l’auditorium François Lombard samedi 10 décembre 2016 à 15h. N’hésitez pas avant ou après cette rencontre à visiter l’exposition à la vieille Eglise !


William Gedney, un des derniers héros de la photographie


Ami et collègue de Diane Arbus et Lee Friedlander, l’œuvre documentaire aussi bien qu'expérimentale de William Gedney a été longtemps passée sous silence, malgré son influence souterraine très vive. Mort du sida en 1989, le photographe américain incarne de façon exemplaire la vitalité de la photographie américaine des années 1960 à 70, celle des "derniers héros de la photographie".