Ouverture

Alain Anziani, Maire de Mérignac


Alain Anziani, Maire de Mérignac, a accueilli l’ensemble des participants, les élus et les services de la ville ainsi que ceux de la Métropole en les remerciant pour leur investissement dans la vie de la cité.

Le Conseil de Quartier a ensuite démarré par un propos introductif du Maire.

Mérignac est une ville attractive qui poursuit son développement de manière équilibrée. Un haut niveau de service à la population, un cadre de vie agréable et une situation géographique recherchée constituent les trois piliers de la ville. La Ville met tout en œuvre pour conjuguer son attractivité avec la préservation de l’identité des quartiers et la nature en ville, tout en répondant au fort besoin de logement.

Pour cela, elle s’attache à renouveler ses équipements afin qu’ils correspondent aux attentes des habitants. Depuis le 4 février 2019, le centre-ville accueille la Maison de la Petite Enfance sur l’avenue du Président René Coty. Ce bâtiment d’une surface totale de 1000 m² regroupe un ensemble de services adaptés aux enfants de moins de 3 ans : accueil du service municipal petite enfance, lieu d’accueil enfant-parent « l’escale du centre », relais assistantes maternelles et halte-garderie « 1,2,3 copains » (38 places au lieu de 9 précédemment).

Concernant les équipements sportifs, Mérignac aura la chance de voir un stade nautique à l’été 2022, conformément au Schéma directeur des équipements sportifs approuvé en décembre 2018. Ce projet sera aménagé au niveau de l’actuelle piscine municipale et disposera d’un bassin sportif (50 m), d’un bassin d’apprentissage, d’un bassin nordique, de gradins, de locaux pour les clubs, de 200 places de stationnement, d’un bassin et d’aménagements ludiques, d’un espace bien-être et forme ainsi que d’un restaurant. Il sera ouvert aux scolaires, aux associations, au grand public et pourra aussi accueillir les compétitions nationales voire internationales. Le Maire a rappelé le calendrier, à savoir : le concessionnaire sera choisi en décembre 2019 / janvier 2020, le permis de construire sera déposé en mars 2020, les travaux débuteront en octobre 2020 pour une mise en service prévue pour l’été 2022.

Le Maire est aussi revenu sur l’incendie de la salle omnisport Léo Lagrange dans la nuit du 30 au 31 décembre dernier qui a suscité une vive émotion parmi les mérignacais et usagers de cette salle. L’auteur a bien été identifié et arrêté. Il est aujourd’hui en détention. Grâce à un partenariat avec la Région, un nouvel équipement sportif, dont ‘investissement sera partagé, sera aménagé au même endroit dans un délai de 3-4 ans. Concernant les nombreuses activités sportives des clubs et scolaires, elles ont été relocalisées au mieux dans d’autres salles de la commune.

Parmi les autres équipements qui vont voir le jour à Mérignac, le prolongement de la ligne A du tram suscite des inquiétudes, notamment au niveau de la circulation et des nuisances lors des travaux. Comme tout grand projet, le Maire a rappelé qu’une phase de travaux pas toujours agréable était obligatoire pour pouvoir en profiter plus tard. Le dévoiement des réseaux débutera à partir du mois de juin. Les premiers travaux concernant le tram sont quant à eux attendus pour mai 2020. Le prolongement de la ligne A desservira donc 5 nouvelles stations vers l’aéroport dont le futur quartier Marne-Soleil qui sera beaucoup plus végétalisé qu’il ne l’est actuellement. Un nouveau parc relais verra aussi le jour pour inciter au transport multimodal.


Prochain rendez-vous : réunion publique à l’hôtel Campanile le 7 juin à 18h30.


1. 9ème parc

Le Centre-Ville accueillera bientôt un nouveau parc de 8 hectares. Ce grand espace, situé au cœur du secteur de Pichey, était autrefois constructible. La municipalité a rendu les parcelles inconstructibles lors de la refonte du plan local d’urbanisme en 2017 et procède actuellement aux acquisitions nécessaires. L’objectif est de créer un parc de proximité accessible à pieds ou à vélo. Le projet entend tirer parti du potentiel du site en préservant la végétation déjà présente tout en apportant du confort.


Ce parc comprendra à terme trois parcelles limitrophes. La ville détenant pour le moment la parcelle la plus au sud faisant 1,6 hectare (rue Charles Despiau), l’aménagement se fera donc progressivement.


Depuis l’origine du projet, les habitants et les riverains ont été concertés à plusieurs reprises pour définir la programmation du parc en fonction de leurs attentes. En juillet, un évènement festif en plein air sur l’emplacement de ce futur 9e parc sera organisé.

La livraison des premiers aménagements (allées, terrain de pétanque, théâtre de verdure, réseaux, clôtures, éclairage, mobiliers, toilettes, etc.) est prévue durant l’été et l’automne 2019. Les autres aménagements (plantation des fruitiers et haies séparatives, aires de jeux, supports d’expositions temporaires) verront le jour à l’hiver et printemps 2020.

Le Maire a également invité les participants à l’inauguration du parc Victor Schoellcher jeudi 23 mai à 18h lors de la journée nationale en mémoire des victimes de l’esclavage.


2. ZAC centre-ville / Ilot 2

Le projet de l’îlot 2 est le dernier à voir le jour parmi les 4 îlots de la ZAC centre-ville. Cette zone d’aménagement créée en 2006 entend réorganiser le centre-ville autour du tram et de la médiathèque. Elle accueillera de nouveaux commerces et concourra à dynamiser le centre-ville.



Un représentant du groupe Pichet est venu faire un point sur l’avancée des travaux. Cet îlot mixte de 11 500 m² comportera 111 logements (89 en accession libre et 22 logements sociaux), 3500m² de commerce en RDC (19 cellules commerciales dont une moyenne surface Monoprix, une pharmacie et un magasin de vêtements) et 179 places de stationnement en sous-sol.



En termes de stationnement, le parking de La Poste sera préservé.

Le centre-ville accueillera aussi un nouveau commissariat, projet impulsé par la Ville en 2017 pour correspondre à l’évolution des effectifs et du travail de Police. Le nouveau commissariat restera sur la place CDG pour une surface totale de 3500 m². Il accueillera également un centre de formation et des locaux mis à disposition de la Police Municipale. Pour garantir une continuité de service, l’ancien bâtiment sera détruit seulement à partir du moment où le nouveau commissariat sera livré. A la place, des logements verront le jour.


3. Budget participatif

Alain Charrier s’est ensuite levé pour remercier les nombreux habitants qui se sont mobilisés dans le cadre du budget participatif, notamment dans le quartier Centre-ville. Pour une première édition, c’est une réussite : 197 projets ont été déposés. Parmi eux, 64 sont soumis au vote des mérignacais jusqu’au 26 mai. Nous connaitrons les projets lauréats le 4 juin, lors de la soirée de clôture du budget participatif organisée dans le parc du Vivier en présence du Maire.

Prochain rendez-vous : la soirée d’annonce des lauréats mardi 4 juin à 18h30 dans le parc du Vivier.



4. Pôle Jeunesse

La réunion s’est poursuivie par la présentation du PTCJ (pôle territorial de coopération jeunesse) par Anne-Eugénie Gaspar, Adjointe au Maire.

C’est un projet porté par la Ville de Mérignac avec la Mission Locale, Convergence Habitat Jeunes/Technowest Logements jeunes.

L’objectif est de regrouper l’ensemble des services à destination des jeunes afin d’être plus visible et efficace tout en développant une approche nouvelle et alternative de la manière dont les acteurs travaillent avec les jeunes sur le territoire.



Le PTCJ est à destination des jeunes de 11 à 30 ans (jeunes des QPV, collégiens, entrants dans la vie active, jeunes parents isolés). Ce pôle multi-thématiques permettra :

  • Un lieu de vie, d’information, d’accompagnement à l’autonomie et d’accès aux droits.
  • La coopération des acteurs et la coordination de l’action jeunesse.
  • L’insertion économique, emploi, accompagnement des initiatives.
  • La location de logements.

Le PTCJ est le fruit d’une démarche de co-construction (20 ateliers, 128 participants dont 57 jeunes, et plus de 250 contributions sur les thématiques de coopération, d’architecture et de gouvernance). Il est notamment lauréat de l’appel à projet « Projets Innovants en Faveur de la Jeunesse » du Programme d’Investissement d’Avenir.

Calendrier :
  • Dépôt PC : 4e trimestre 2019
  • Obtention PC : 2e trimestre 2020
  • Pose 1ere pierre : septembre 2020
  • Ouverture : 2e trimestre 2022

Coût de l’opération : 8 204 400 €


5. Espaces publics

Ensuite, les travaux réalisés sur l’espace public ont été présentés.


Après une réunion de concertation qui s’est déroulée le 21 mars 2019, différentes transformations ont été réalisées dans la rue Pablo Casals :
  • La mise en sens unique entre l’avenue du Chut et l’avenue Castelnau
  • La création de 21 places de stationnement en chicane
  • L’aménagement du double sens cyclable


Le réaménagement de la place Mondésir ainsi qu’une liaison cyclable Mondésir – Centre-Ville sont prévus.

  • Création d’une bande cyclable devant les commerces (Bordeaux) via la suppression d’une file.
  • Création d’un couloir bus lianes 1 entrée Mondésir, sens Mérignac-Bordeaux, avec anticipation vélos.
  • Suppression du couloir bus entre Monrabeau et Mac Carthy/Auriol.
  • Bandes cyclables complètes d’au moins 1,20 m via la réduction des voies jusqu’à 5,50 m.




Il a été rappelé en même temps que la Maison du vélo allait ouvrir au mois de septembre.


Télécharger le compte rendu au format PDF


Je télécharge