Environ 150 habitants ont participé au Conseil de Quartier d’Arlac organisé par la Ville de Mérignac au Centre Social et Culturel Arts et Loisirs.


Ouverture

Alain Anziani, Maire de Mérignac

Alain Anziani, Maire de Mérignac, a ouvert la réunion en rappelant les grandes orientations de la Commune et les projets dans lesquels elles se concrétisent. Il a notamment souligné l’importance des Conseils de Quartiers et leur capacité à porter des initiatives, à l’image de la promenade d’Aristide coconstruite avec les habitants des Eyquems et d’Arlac.

Le Maire a également réaffirmé sa volonté de poursuivre un développement équilibré de la ville. A ce titre, la Charte de l’Urbanisme et de la Qualité de la Ville a vocation à répondre à des enjeux de taille : préserver l’identité des quartiers, conforter la nature en ville et répondre aux besoins en logements. Soucieuse de maîtriser son urbanisation, Mérignac est ainsi la première ville de la Métropole à adopter une telle charte qui s’inscrit en complémentarité du PLU (Plan Local d’Urbanisme). Le PLU est l’outil juridique permettant d’accepter ou de refuser un permis de construire, il a été modifié en février 2017 dans l’objectif de contraindre l’urbanisation. Depuis, le nombre de permis de construire refusés est bien supérieur au nombre de permis accordés.

Le Maire a ensuite mis fin à la rumeur selon laquelle la Ville aurait validé la construction de quatrevingt logements dans l’avenue Aristide Briand. Le tract anonyme diffusé dans le quartier répand une fausse information. En effet, la volonté d’un promoteur ne suffit pas pour réaliser un projet, cela nécessite l’accord de la Ville et rien n’a été, ni ne sera accordé sur ces parcelles.

1. Charte de l’urbanisme et de la qualité de la Ville

Thierry Trijoulet, 1er adjoint délégué aux grands projets urbains, politique de la ville et relations avec la Métropole

La Charte de l’urbanisme et de la qualité de la ville contraint les opérateurs immobiliers et limite la spéculation foncière. Elle se déploie à travers dix engagements :

  • Respecter l’identité architecturale des quartiers
  • Favoriser la nature
  • Limiter les constructions de logements collectifs aux zones de projet
  • Créer des logements de qualité, esthétiques et durables
  • Prévoir des capacités de stationnement au-delà des seuils du PLU
  • Produire des logements accessibles à tous les budgets
  • Organiser systématiquement des concertations avec les riverains
  • Discuter en amont avec la Ville de chaque projet
  • Intégrer des commerces et des services dans chaque opération collective
  • Lutter contre la spéculation foncière

2. Ecole Marcelin Berthelot

Alain Anziani, Maire de Mérignac et Moon Safari, Agence d’architecture
  • La restructuration de l’école doit permettre l’accueil de 15 classes, 2 salles plurivalentes, un accueil périscolaire, une salle d’activités sportives ainsi que des espaces extérieurs destinés à la récréation et au sport avec la création d’un préau.
  • Les travaux auront lieu entre 2020 et 2021, en site occupé. Le phasage est en cours d’étude et sera présenté prochainement aux équipes pédagogiques et parents d’élèves afin de limiter au maximum les nuisances pour les enfants.
  • Le budget total de cette opération est de 5,5 M€


3. Maison des Habitants

Anne-Eugénie Gaspar, Adjointe déléguée aux associations, à la jeunesse et aux maisons de quartier et 2PM architecture, Agence d’architecture
  • La rénovation et l’agrandissement du bâtiment offrira 1300 m2 sur deux niveaux. Le foyer restaurant pour les séniors sera maintenu au rez-de-chaussée, à côté de la salle polyvalente. Un espace d’accueil sera aménagé sur 80 m2. L’équipement comprendra plusieurs salles d’activité et de réunion, une cuisine pédagogique, une médiathèque, etc. La mairie annexe y déménagera à la livraison du chantier et la mission locale viendra assurer une permanence.
  • Le démarrage des travaux est prévu pour août 2019 et l’équipement sera livré en 2020. - Le budget total de cette opréation est de 2,5 M€

4. Avenue Gambetta

Stéphane Castéran, Directeur de la proximité et Gautier Pontais, Chargé de mission espaces publics

Le réaménagement du carrefour Gambetta Montaigne a été réalisé cet hiver (création d’un plateau). Des études sont en cours pour l’inversion de la priorité au carrefour Joffre, la création de stationnements en chicanes sur le bas de la rue pour ralentir les véhicules, le déplacement de l’arrêt de bus et la suppression des coussins berlinois inefficaces.

5. Questions diverses

Outre les thématiques prévues à l’ordre du jour, les habitants ayant participé à la réunion ont souhaité évoquer divers sujets, parmi lesquels :

  • Le développement des transports en commun et des modes alternatifs à la voiture. A ce titre, le tramway desservira prochainement l’aéroport de Mérignac et un BNSP (Bus à Niveau de Service Performant) sera mis en service entre le Haillan et Pessac. Aussi, 9 km d’itinéraires cyclables ont-ils été créés en 2018 et 10 km supplémentaires sont-ils prévus d’ici 2020. Une nouvelle ligne de pédibus sera également mise en place dans un futur proche.
  • La vitesse des voitures avenue Aristide Briand (section Mendès-France-Mitterrand) malgré la limitation à 30 km/h. Une réunion des riverains pourra être organisée dans un objectif de sensibilisation.
  • L’ouverture au public des jardins de la Maison Carrée lorsque les travaux seront achevés a été confirmée.
  • L’association « Chats Errants Mérignac » qui travaille en collaboration avec la ville à la capture et à la stérilisation des chats errants a été présentée par sa responsable.



Télécharger le compte rendu au format PDF


Je télécharge