À l’occasion de la rentrée, Alain Anziani, Maire de Mérignac et Président de Bordeaux Métropole, faisait ce matin le tour des chantiers en cours dans Mérignac. Écoles, gymnase, Maisons des Habitants, de nombreux équipements à destination des Mérignacais sont en cours de réalisation. Malgré l’impact de la crise sanitaire sur le calendrier des chantiers, les travaux se poursuivent

Le gymnase Edouard Herriot fait sa mue

Utilisé par les scolaires et par le SAM Tennis de Table, le gymnase Édouard Herriot à Capeyron a été construit dans les années 70. Aujourd’hui vieillissant, il nécessite une amélioration de son confort d’usage, de son bilan énergétique et une mise en conformité des installations et de l’accessibilité. Le projet a pour but de répondre aux besoins des scolaires et périscolaires pour la pratique multisports (basket, handball, badminton…) ainsi que de développer la pratique de l’escalade.

Le SAM Tennis de Table utilise les lieux pour ses entraînements et ses compétitions. Le nouvel équipement sera donc agrandi (350 m2) et homologué pour accueillir des compétitions de niveau national (amélioration des espaces de réception du club, création d’un espace pour des gradins et des bancs pour les spectateurs, ajout d’un local infirmerie-antidopage, agrandissement des sanitaires et vestiaires).

Des travaux de réduction des dépenses énergétiques ont été engagés : électricité, gaz, chauffage-ventilation, eau chaude, isolation thermique et acoustique, éclairage. En parallèle, un désamiantage du bâtiment est réalisé.

Les travaux ont débuté en mars 2021. La phase 1 prévoit la réalisation de l’extension du gymnase et l’aménagement de vestiaires provisoires (mars-novembre 2021). Phase 2 : démolition des locaux annexes existants, construction des nouveaux locaux annexes, réhabilitation de l’existant conservé et réalisation des aménagements extérieurs (novembre 2021 à automne 2022).

Coût 1,7M€. Une subvention de 233 544 € a été allouée par le Département de la Gironde.

Crèche Tom Pouce : des berceaux en plus

La crèche Tom Pouce propose actuellement 16 places sur une surface de 117 m². L’objectif est d’agrandir l’espace afin d’atteindre 312 m2 et de proposer 25 berceaux. Durant le chantier la crèche se délocalise dans les anciens locaux de la crèche 1,2,3 Copains.

Budget de l’opération travaux, études et honoraires : 616 000 €. Livraison : mars 2022. Architecte : Eric Fouché.

Maison des Habitants d’Arlac : un service public de proximité

Mérignac poursuit le déploiement des Maisons des habitants dans les différents quartiers. Après le Burck, Beaudésert, Chemin Long et Beutre, c’est à Arlac que devrait ouvrir la prochaine MDH. Ces espaces ont pour vocation de proposer des services publics de proximité aux usagers.

Le projet conserve l’image actuelle de la façade d’entrée du centre socio-culturel d’Arlac et ne modifie pas son intégration dans le tissu urbain. La façade nord est retravaillée (enduit de façade et menuiserie). La façade sud, très tramée avec son bardage bois, renvoie à la verticalité des arbres du parc. La Ville a souhaité un bâtiment traversant faisant cette jonction entre le parking au nord et le parc au sud.

La surface totale du bâtiment sera de 1402 m2 (1225 m2 en surface existante et 177 m2 en surface créée) répartis sur deux étages. La Maison des habitants d’Arlac accueillera les activités du centre socio-culturel d’Arlac, le restaurant senior, la mairie annexe, une salle polyvalente de 150 m².

Ce chantier éco-responsable propose des équipements respectueux de l’environnement avec notamment l’installation d’une chaudière à bois, d’une climatisation naturelle par free coolling (par le toit) et d’une ventilation naturelle. Les protections solaires ont été définies et ajustées en fonction de l’orientation des façades (brise soleil, casquette solaire, stores intérieurs).

Cabinet d’architecte : 2PMA. Livraison prévue dernière semaine de mai 2022. Budget : 3,2M€.

Groupe scolaire de Chemin Long : une école nouvelle génération

Ce nouveau groupe scolaire prévoit la création de 19 classes (6 classes de maternelles et 13 classes d’élémentaires), un accueil périscolaire pour chaque école, une restauration scolaire, un plateau sportif à usage scolaire et périscolaire ouvert sur le quartier le week-end, un jardin pédagogique mutualisé utilisable hors temps scolaire pour les besoins du quartier, un parking de 30 places pour le personnel de l'école.

Le bâtiment est ambitieux d’un point de vue environnemental. Des matériaux majoritairement biosourcés ont été retenus afin de limiter l’impact carbone. L’enveloppe du bâtiment permettra une isolation performante. Les systèmes techniques choisis réduiront les consommations d’énergies et donc les émissions de carbone.

L’utilisation d’énergies renouvelables est également privilégiée. Une pompe à chaleur géothermique permettra d’être source de chaleur l’hiver et de rafraichissement en été. Une installation photovoltaïque de 150 m² en toiture complétera le dispositif énergétique.

Le parti-pris paysager s’attache quant à lui à conserver une forte présence du végétal dans le projet afin de tisser un lien avec le quartier pavillonnaire et de servir de support pédagogique.

Budget estimatif de l’opération : acquisition de la parcelle > 2 M€, coûts d’études et de concours > 1,7M €, marché de travaux > 11,2 M€, construction du gymnase > 5 M.

École Marcellin Berthelot (Arlac) : dernière tranche de travaux

La réhabilitation et l’agrandissement du bâtiment existant permettra d’accueillir 15 classes de niveau élémentaire, un accueil périscolaire comprenant 2 salles d’accueil des élèves et un pôle administratif dédié, une salle d’activités sportives, deux salles plurivalentes dont l’une accessible aux usages extrascolaires, une bibliothèque, des locaux administratifs et de stockage (salle des maîtres, bureau de direction, réserves, etc.)

La maîtrise d’œuvre a été confiée à l’agence Moon Safari. Ce projet mettra en valeur le patrimoine existant tout en rendant l’école plus fonctionnelle et davantage adaptée aux besoins.

Coût : 5,5M. Livraison prévue en février 2022.

D’importants travaux de voiries réalisés durant l’été

Avenue de la Libération (Centre-ville / Capeyron) > Les travaux d’assainissement sur les réseaux d'eaux usées et d'eaux pluviales ont débuté entre la place Jean Jaurès et l’avenue du Truc le 26 avril dernier pour une durée de 6 mois. Datant d’il y a plus de 50 ans ce réseau était particulièrement vétuste. Il s’agit de travaux préalables à un réaménagement total de la voie (2024). Budget BM : 2 M€.

Avenue de l’Argonne (Beutre) > La réalisation de pistes cyclables et voie verte se poursuit afin de relier Beutre à Chemin Long en site propre. La phase 1 reliant le centre de Beutre à l’avenue Roland Garros s’est terminée au début de l’été et a vu la réalisation d’une voie verte sur environ 900 m. La phase 2 du projet a démarré entre l’avenue Roland Garros et l’avenue Pythagore. Elle consiste à créer deux pistes cyclables en site propre sur environ 450 m dans chaque sens. Livraison septembre 2021. La phase 3 qui démarrera à l’automne reliera la rue Pythagore à l’avenue de la Somme à Chemin Long via l’ouvrage de franchissement de la rocade sur 700 m dans chaque sens. Budget BM : 1.9 M€ - Budget Ville de Mérignac : 33 000 €.

Rue Marbotin (Les Eyquems)> Cet aménagement a vu la création de trottoirs et de traversées piétonnes aux normes PMR, la réalisation de deux plateaux ralentisseurs et la mise aux normes de l’éclairage public. L’ensemble de la voie est en zone 30 avec la volonté de réduire la vitesse des véhicules et de sécuriser les déplacements piétons et cyclistes. Budget BM : 500 000 € - Budget Ville de Mérignac: 110 000 €.

Le pont du Chut > La création d’une voie verte sur le pont de l'avenue du Chut à Mérignac a entraîné des modifications de circulation (report des travaux du 12 juillet au 16 août afin de ne pas impacter la circulation en période scolaire). L’objectif est de créer une continuité cyclable en site propre entre la zone du Phare dont différentes voies (Grange Noire, volta, Eiffel) ont été aménagées depuis 2017 et le centre-ville de Mérignac. Cette voie verte qui passe par-dessus la rocade vient se raccorder sur le nouveau giratoire Chut/Volta/Eiffel réalisé en 2020. Budget BM : 700 000 € - Budget Ville de Mérignac : 73 000 € (éclairage public).


Contact presse :

Télécharger et lire le communiqué de presse au format PDF :