Alain Anziani, Maire de Mérignac a salué lors du conseil de Métropole les conclusions de la concertation relative aux déplacements dans la zone aéroportuaire et rappelé la vitalité économique de Mérignac.


A l’issue de l’enquête publique d’un an (février 2015 – février 2016), le conseil de Bordeaux Métropole a pris acte, lors de sa séance du 29 avril, de la très nette préférence pour la solution d’un tramway en voie unique pour relier l’aéroport et les Quatre chemins, option qui avait recueilli 74% d’avis favorables.

Ce nouveau barreau de 5 km emprunterait l’avenue de la Somme, l’avenue Matosinhos, l’avenue John Fitzgerald Kennedy avec un franchissement de la rocade, l’avenue René Cassin pour relier le centre-ville de Bordeaux puis la rive droite sans rupture de charge. La livraison serait prévue fin 2019.

Bordeaux Métropole retient par ailleurs l’association d’une liaison bus performante au tramway pour relier les deux pôles que sont l’aéroport de Mérignac et la gare de Bordeaux Saint-Jean. Elle partirait de l’aéroport pour rejoindre via la rocade en empruntant une voie réservée au niveau de la bande d’arrêt d’urgence, la gare de Pessac Alouette.

Alain Anziani a salué le travail d’études mené par les services de la Métropole afin de trouver les meilleures options pour desservir la zone aéroportuaire. Le Maire de Mérignac a également souligné que le développement des transports en commun allait de pair avec la vitalité économique du secteur qui compte déjà 35 000 emplois. Le 45ème Parallèle, l’extension de MSF, Dassault Falcon Service ainsi que l’implantation du campus technologique de Thales, projets emblématiques du territoire mérignacais vont renforcer ce rayonnement. Fluidifier les déplacements permet en outre de connecter deux pôles économiques majeurs de l’agglomération : Bordeaux Aéroparc et Euratlantique