Patrimoine
Tour de Veyrines
33700
MERIGNAC
Voir sur la carte

La tour de Veyrines est une propriété privée. Elle ne peut pas se visiter.

Au XVe siècle, elle était le siège de la très puissante baronnie de Veyrines. La juridiction s'étendait alors sur les paroisses de Pessac, Mérignac et Saint-Jean-d'Illac.

La Jurade de Bordeaux l'acheta en 1526. C'est de cette époque que datent les peintures murales des parois et de la voûte, illustrant la vie du Christ, en présence des Apôtres entourés d'anges musiciens.

Ces peintures, appréciées en 1840 par l'inspecteur des monuments historiques Prosper Mérimée, témoignent d'influences culturelles diverses :

  • méridionales,
  • anglaises,
  • gothiques.

Bien que classée monument historique en 1962, l'ensemble ne fut pas protégé et la plupart des scènes hagiographiques ont disparu. Aujourd'hui, il ne reste plus que la porte-donjon de deux étages, sur l'esplanade de la haute-cour de l'ancien château-fort du XIIIe siècle, au sud des Eyquems. Haute de vingt mètres, la tour a échappé à la destruction par qu'elle représentait un jalon pour les cartographes, au milieu du XVIIIe siècle.

Source : « Origine et essor des quartiers de Mérignac », Ginette et Pierre Gilliard

Localisation