Situé à Beutre, chemin de Pagneau, la ville a lancé le premier projet d’habitat participatif sur son territoire. Le projet, unique et innovant par nature, comportera entre 12 et 15 logements en accession sociale à la propriété, conçus pour la plupart par leurs futurs habitants. Proche du centre de Beutre et de ses services et commerces, les habitants pourront tirer parti du riche cadre paysager et naturel du quartier pour mener à bien leur projet de vie. Par sa participation au projet, Mérignac valorise l’initiative, l’innovation et la créativité, mais aussi la mixité sociale et le partage.

Bien que toute récente dans l’actualité, l’habitat participatif est déjà une aventure ancienne. On dénombre de nombreuses expériences en Europe du Nord dès les années 70, puis en Suisse et en Allemagne dans les années 80. D’abord niche pour doux rêveur, l’habitat participatif, aussi appelé habitat partagé ou encore habitat coopératif, est devenu une véritable « troisième voie » en Allemagne dans les années 90, offrant ainsi une alternative à la location dans le parc social et l’accession à la propriété en copropriété ou en lotissement. Une grande partie des logements neufs sont ainsi réalisés sur le mode de l’habitat participatif désormais dans ces pays précurseurs.

En France, l’Alsace et l’agglomération strasbourgeoise ont été les premières à vouloir mettre en œuvre ce type de projet, poussées en cela par leurs habitants ayant repéré les expériences allemandes. La loi ALUR en 2014 a offert une plus grande sécurité juridique aux projets d’habitat participatif, qui se comptent désormais par centaines dans toute la France.

Comment est conçu votre nouvel habitat participatif ?

La ville de Mérignac et Bordeaux Métropole ont souhaité donner une impulsion à l’habitat participatif dans la commune en proposant à un groupe d’habitants de développer leur projet d’habitat participatif sur un site de quelques 2500m². Engagement de la feuille de route, la ville accompagne également la dynamique en finançant, pour les futurs habitants, une partie des accompagnateurs professionnels qui vont les aider à créer leur projet, car l’on ne s’improvise pas son propre créateur de logement.

Les habitants, avec leurs architectes et leur maitrise d’ouvrage délégué (la coopérative Axanis, spécialisée dans la réalisation de projets d’habitat participatif), dessinent ensemble le projet architectural, choisissent les espaces qu’ils souhaitent mutualiser (chambre d’ami commune, atelier de bricolage, jardin partagé comme pour le projet de Beutre) et les espaces collectifs qu’ils souhaitent créer. Les habitants ont choisi d’appeler leur futur résidence « Le Nid ».

Au-delà de l’aventure collective pour les futurs voisins, le projet fait la part belle au partage et à l’innovation dans la construction, mais aussi à la mixité sociale puisque l’ensemble des logements seront vendus selon la formule de la location/accession, qui assure une garantie aux acheteurs dans leur projet d’accession, par une phase locative qui peut durer jusqu’à 5 ans. Les logements seront ainsi vendus par Axanis jusqu’à 30% moins cher que les prix de marché. Par ailleurs, le projet regroupe des familles de toutes compositions : famille recomposée, personne seule ou encore jeune couple.

Ce projet vous intéresse ?
Prenez vite contact avec les membres du groupe d’habitants pour participer, sans engagement, à une réunion avec le groupe.

Pour cela vous pouvez contacter Sophie François au 06 26 15 15 14 ou par email à sofyfrancois@orange.fr

Les acteurs du projet

La Ville de Mérignac

En savoir plus sur le site Merignac.com

Bordeaux Métropole

En savoir plus sur le site de Bordeaux Métropole

Axanis

En savoir plus sur le site Axanis

Les habitants du projet

En savoir plus sur la page Facebook des habitants du projet


Les réunions d'informations programmées

Pour en savoir plus et participer à une des réunions d'information organisées avec le groupe d'habitants du projet, consultez l'agenda

Je consulte l'agenda