Dans le cadre d’un Programme d’aménagement d’ensemble (PAE), le quartier historique de la Glacière pourra, à partir de 2023, proposer une offre de logements diversifiée, accompagnée de nombreux équipements publics et de commerces de proximité, destinés en priorité aux jeunes familles et aux séniors.

Grâce au PAE, la Glacière sera confortée dans sa vocation d'entrée de ville et d'articulation entre Bordeaux et Mérignac. Ce programme de 9 hectares répartis sur 5 îlots a pour ambition de créer 500 logements environ et 6 600 m² de commerces et de services.

Un paysage urbain repensé

À l'image de l'îlot Divona déjà réalisé au début du cours de la Marne, avec 196 logements et 1 600 m² de commerces en rez-de-chaussée, la ville de Mérignac souhaite redonner une cohérence au paysage urbain, avec la reconstitution de façades bâties le long des voies principales, mais également une véritable identité à la place Mondésir en concertation avec les habitants.

La Glacière, monument emblématique de la ville, est une maison ronde du Domaine de Bourran. Au XVIIIe siècle, la glace était stockée dans ses caves, creusées dans le calcaire.

Logements, commerces et déplacements doux

La construction à venir de quelque 215 logements (locatifs et en accession, libres et sociaux) sur les derniers îlots confortera cet espace de centralité entre le centre-ville de Mérignac et les boulevards.

Pour bien accueillir les nouveaux habitants, l'opération prévoit plusieurs investissements en faveur d'équipements publics :

  • l'ouverture de classes supplémentaires,
  • le déménagement-extension de la crèche,
  • la rénovation de la maison de quartier,
  • un square de 2 800 m².

Ce nouvel aménagement aura également pour but de réorganiser la circulation automobile en favorisant les déplacements doux, via l’aménagement de pistes cyclables ou l’adaptation des voies de circulations.

Echelonné sur 15 ans, de 2008 à 2023, le PAE est une formule originale et avantageuse qui permet à la collectivité de faire participer les futurs constructeurs au financement des équipements publics rendus nécessaires par l'installation de nouvelles populations.