Alain Anziani, Maire de Mérignac et Sénateur de la Gironde, se félicite de l’annonce faite parle Ministre de la défense, Jean-Yves Le Drian, de réunir à Mérignac l’ensemble du commandement des forces aérienne françaises. Ainsi, 300 personnels supplémentaires de l’armée de l’air vont rejoindre la BA 106. Ce regroupement démontre l’attractivité du bassin aéronautique mérignacais et celle de l’agglomération bordelaise.

Mérignac a déjà accueilli en 2007 le commandement du soutien des forces aériennes (CSFA). Puis, en 2012, la SIMMAD (Structure Intégrée du maintien en condition opérationnelle des matériels aéronautiques du ministère de la défense) a quitté Brétigny pour également s’implanter sur la base aérienne 106.

La richesse industrielle du tissu local (Dassault, Sabena Technics, EADS, Thales, Safran,SNPE…) a été un atout dans le choix de cette nouvelle localisation, et renforce Bordeaux Aéroparc comme un équipement structurant de l’économie girondine. Sur une totalité de 50 000 emplois, Mérignac, capitale régionale de l’aéronautique, compte 10 000 emplois liés directement au secteur aéronautique, soit 20,3% des emplois.