Plus que jamais ancrée dans l’actualité, pour sa saison photographique 2020, la ville de Mérignac a choisi de se questionner sur l’avenir, les choix de vie, la place de la nature dans notre société, la découverte de mondes parallèles et différents. En dépit d’une programmation bouleversée, la dernière exposition de l’année est consacrée à Sabine Delcour et sa série de photographies « New way of living ». Ces dernières années, Sabine Delcour a surtout arpenté et exploré des espaces naturels, loin des zones urbaines. Cependant, elle a conservé un vif intérêt pour les territoires habités, la façon dont nous les concevons, les manières dont nous les bâtissons et les usages que nous en faisons. New Way of Living présente un nouvel ensemble de photographies réalisées en Chine où Sabine Delcour a séjourné depuis 2018 dans des villes comme : Ordos, Wuhan, Qingdao, Beijing, Shanghai.

Considérant que dans notre monde essentiellement citadin, parler de la ville c’est parler de la condition humaine, Sabine Delcour poursuit un travail d’exploration dans différentes villes du XXIe siècle, donnant suite aux séries Les bâtisseurs (2000) et Autour de nous (2004) réalisées en France et au Japon. Aujourd’hui, elle choisit la Chine, avec ses mégapoles vertigineuses, ses échelles titanesques, ses projets pharaoniques et sa frénésie de planification car ce pays semble lancer un défi urbanistique au monde entier et à la nature. La Chine bat des records. En trente ans, elle est devenue une puissance économique et politique capable d’influer sur l’économie mondiale et sur l’équilibre écologique de la planète. Quelles sont les conséquences paysagères, environnementales et humaines d’une telle transformation, d’une telle odyssée urbaine ? Le projet New Way of Living se situe au carrefour des problématiques sociales, environnementales et sociétales contemporaines. Se poser la question de l’urbanité dans un monde interconnecté, interdépendant et numérisé où faire réseaux, faire ville et vivre ensemble génère des mutations, c’est interroger l’avenir de la condition humaine.


Contact presse :



Lire la suite du dossier de presse :