Parce que les citoyens sont les premiers maillons de la chaine pour assurer la tranquillité publique, la Ville de Mérignac a lancé l’opération Participation citoyenne en collaboration avec la Police Nationale. Ce dispositif encadré basé sur la prévention permet aux forces de l’ordre une plus grande réactivité. Les 22 habitants référents ont signé la charte d’engagement hier à l’Hôtel de ville.

La tranquillité publique est une préoccupation majeure. Les habitants volontaires qui forment le dispositif Participation citoyenne se sont réunis hier en présence d’Alain Anziani, Maire de Mérignac et Laurence Wiart, commandant de police. S’ils observent un fait ou un comportement anormal, ces 22 citoyens désignés par le Maire dans chacun des dix quartiers de Mérignac auront la possibilité d’informer directement un référent de la Police Nationale. L’objectif est de renforcer les actions de prévention et les liens entre les citoyens et la police.

Les citoyens impliqués dans ce dispositif ont signé au préalable une charte de déontologie impliquant notamment de relever tout fait anormal observé sur la voie publique dans son quartier mais également d’exclure toute information relevant de la vie privée de son voisinage. Le dispositif Participation citoyenne est fondée sur la solidarité entre voisins. Les référents mérignacais bénéficieront d’une formation dispensée par la Police nationale début octobre.

Depuis 2019, 445 communes ont adopté ce dispositif.


Contact presse

Virginie Bougant, chargée de communication – Ville de Mérignac, 05 56 55 66 18 – 06 27 52 48 69

v.bougant@merignac.com

Télécharger et lire le communiqué de presse au format PDF