En 2014, la ville a lancé l’idée du Mérignac photographic festival, donnant l’occasion au public de découvrir les œuvres de grands photographes mais également de les rencontrer et d’échanger avec eux par le biais de workshops, de conférences, de projections et de lectures de portfolios.

Parrainé en 2015 par Bettina Rheims, cet événement a pour objectif de réunir le grand public et des artistes, en multipliant les points de rencontres dans différents lieux culturels : le parc de l’Hôtel de Ville, la Vieille Église Saint-Vincent, l'aéroport (hall B) et la médiathèque.

Un événement à vocation nationale

Le Mérignac photographic festival est soutenu par des partenaires institutionnels et privés comme Bordeaux Métropole, le ministère de la Culture, la région Aquitaine et des entreprises mécènes, qui soutiennent financièrement l’initiative. En se dotant d’un nom anglais, ce festival a pour ambition de trouver progressivement une résonance nationale, voire européenne.

Mérignac Photograhic Festival 2015

Les arts visuels à Mérignac : un itinéraire culturel récent, mais fulgurant

Depuis plusieurs années, Mérignac a choisi d’ouvrir la photographie au grand public. La ville dispose d’un écrin unique : la Vieille Église Saint-Vincent. Longtemps dévolu à la peinture, ce monument a ouvert ses portes à la photographie.

Ses cimaises ont notamment accueilli les expositions consacrées au travail de Jean Dieuzaide, au collectif Tendance floue, à Rip Hopkins.

Martin Parr, Denis Darzacq et Michel Vanden Eeckhoudt y ont rencontré un vif succès et démontré l’intérêt du public pour ce champ artistique.

En 2012, Mérignac a noué un partenariat fertile avec la Maison européenne de la photographie (MEP) et a proposé une programmation conjointe pour l’exposition consacrée à Helmut Newton et Alice Springs, puis pour celle consacrée à Sebastião Salgado, en octobre 2013. Ces 2 événements ont rassemblé près de 10.000 visiteurs.