La Ville de Mérignac rend hommage à Michel Sainte-Marie par une grande exposition de photographies et de documents d’archives à découvrir du 25 mai au 24 août 2019. Maire de Mérignac de 1974 à 2014, et décédé en février 2019, Michel Sainte-Marie a développé et fait rayonner sa ville. A l’occasion du vernissage, le samedi 25 mai à 11h, la Médiathèque sera officiellement dénommée « Médiathèque Michel Sainte-Marie ».

Maire de Mérignac pendant 40 ans, président de la Communauté urbaine de 1977 à 1983, député de la sixième circonscription, Michel Sainte-Marie a marqué de son empreinte le paysage politique girondin. L’exposition construite autour d’images et de paroles revient sur ce parcours hors du commun.

« J’ai été aspiré par l’engagement politique et très motivé par cela, comprenant très vite que c’était non seulement ma passion mais aussi là où je voulais vraiment m’investir. »1

« J’ai été quinze fois candidat en 35 ans, c’est-à-dire une fois tous les 21 mois… un seul échec aux législatives en 1993. Cette légitimité par le suffrage universel a marqué toute ma vie politique. » 2

« Assez rapidement, quand on a exercé les deux mandats, on s’aperçoit que le député a un pouvoir très réduit alors que le maire dispose encore d’un pouvoir très réel. Parce que le coeur du pouvoir n’est pas à l’Assemblée nationale sous la Ve République. Plus qu’un sentiment de puissance c’est une impression de pouvoir réaliser que l’on ressent quand on est maire. » 3

Visionnaire et infatigable, Michel Sainte- Marie a doté Mérignac de services à la population de haut niveau, d’équipements culturels (le Pin galant, le Krakatoa, le Mérignac ciné, la Vieille Eglise et la Médiathèque) et sportifs variés. L’exposition revient également sur sa passion : la musique.

« (…) finalement, je me rends compte que j’ai eu deux grandes passions dans ma vie : la musique et la politique. Je les côtoie, je vis avec, depuis toujours en somme. D’abord la musique et ensuite la politique. Je peux dire d’ailleurs, avec le recul, que la première est ma préférée, et que, très audelà du violon, la musique symphonique, l’opéra, la musique religieuse et bien sûr le piano accompagnent quotidiennement ma vie. » 4

Inaugurée en 2007, la Médiathèque située place Charles de Gaulle dans les murs de l’ancienne mairie propose un fonds très riche et des cycles d’animations réguliers. L’ouverture de cet équipement de 5600 m2 concomitante avec l’arrivée du tramway a participé au renouveau du centre-ville. Projet auquel Michel Sainte- Marie était très attaché, la Médiathèque portera son nom.


1. Jean PETAUX, Paroles politiques, Michel Sainte-Marie, éd. Le bord de l’eau, 2017, p.42

2. Déclaration de Michel Sainte-Marie au quotidien Sud-Ouest le 21 juin 2008, dans Ginette et Pierre Gilliard, op. cit., p.37

3. Jean PETAUX, op. cit., p.91 4. Ibid.


Contact presse

Virginie Bougant, chargée de communication – Ville de Mérignac, 05 56 55 66 18 – 06 27 52 48 69

v.bougant@merignac.com

Télécharger et lire le communiqué de presse au format PDF