twitter facebook google +
Urbanisme
La dernière phase de travaux en centre-ville va reprendre. Dernière pièce du puzzle, le chantier de l’îlot numéro 2 - suspendu pour cause de recours pendant plusieurs mois - est lancé.

Après les îlots 1,3, 4, et le jardin médiéval autour de la Vieille-Église, il s’étendra sur 3000 m2 de commerces en rez-de-chaussée, avec une centaine de logements à l’étage. Cette construction majeure, qui suivra la démolition des bâtiments actuels, constitue une pièce maîtresse de la ZAC du centre-ville.

Circonscrit par la rue de la Vieille- Église, la rue Beaumarchais et l’avenue de l’Yser jusqu’à l’ancien Espace jeunes, l’îlot 2 devrait commencer de sortir de terre à partir de l’été 2017, pour une livraison prévue en 2019.

« Bien plus que de la construction »

Pour Pascal Gérasimo, directeur général de BMA, l’aménageur du projet, cet îlot 2 représente

«Bien plus que de la construction. C’est au moins 8000 m2 de surface de plancher avec environ 111 logements dont 22 sociaux et des appartements en accession à la propriété, mais c’est surtout 3 400 m2 de surface commerciale. À lui seul, le Monoprix au rez-de-chaussée va s’étaler sur plus de 1600 m2 . Une excellente nouvelle pour les Mérignacais et l’ensemble des commerçants qui animent le centre-ville». Pascal Gérasimo, Directeur Général de BMA



Un immeuble-villa avec terrasses et commerces


Les architectes des cabinets Artotec et RCA ont conçu cet ensemble comme un vaste immeuble-villa de 4 unités, aménagées de logements à l’étage avec vue sur la ville et des terrasses offrant des perspectives sur le quartier et la place de l’Église Saint-Vincent.

Cet îlot en cœur de site va changer la vue et la perception des espaces depuis la place Charles-de-Gaulle. Au rez-de chaussée, la longue galerie commerciale, qui va du nord au sud (de la Médiathèque jusqu’au tram), est tournée vers l’extérieur et donne à la fois sur la rue de la Vieille Eglise et la place.

Enfin, on retrouve en sous-sol la double ambition de cet îlot : 186 places de parking, dont 80 pour les personnes de passage qui souhaitent se rendre en centre-ville.

La réalisation de ce dernier îlot permettra également d’engager la fin des travaux sur les espaces publics et la piétonnisation de la rue Beaumarchais. C’est le groupe Pichet qui a remporté le marché auprès de la commission d’appel d’offres pilotée par la Ville, la Métropole et l’aménageur. Les incontournables démolitions ont été engagées après les fêtes de fin d’année, afin de ne gêner ni les commerçants ni la population, comme l’a souhaité le Maire. Dans le même temps débutera la phase de commercialisation.


« Ce projet signe la réussite de la ZAC et vient parachever la dynamisation du cœur de ville. Comme les autres îlots, il propose une mixité résidentielle à proximité du centre, des logements de qualité et surtout des commerces supplémentaires à travers une nouvelle galerie. L’îlot 2 va apporter une nouvelle façon de voir et de vivre le centre-ville notamment en repensant le cheminement piéton. » Thierry Trijoulet, 1er adjoint au Maire délégué aux Grands projets urbains, à la Politique de la ville et aux Relations avec la Métropole.


« Ce projet, très ouvert sur le quartier, présente une grande fluidité au niveau du sol, des commerces, des flux piétons et en même temps une privatisation affirmée des logements à l’étage. Les volumes horizontaux sont contemporains, mais avec une expression de matériaux pérennes, qu’on a l’habitude de retrouver dans le contexte mérignacais : le métal et surtout la pierre de l’îlot qui rappelle celle de la Vieille-Église et de l’Église Saint-Vincent. Enfin, l’ensemble est très paysager, avec sa place ouverte au cœur de l’îlot et le jardin au balcon de la résidence. » Thomas Rodriguez et Jairo Pinedo, Architectes RCR ARTOTEC


ZAC Centre ville : vos commerçants près de chez vous


Les commerces situés dans l’Îlot 1 le long de l’avenue du Maréchal-Leclerc sont devenus des lieux incontournables du centre-ville : les Éleveurs Girondins et leur boucherie de la Métropole, le primeur « Cocotte en ville », la boulangerie « Madalozzo », la crêperie du Parvis ou encore Sushi Shop sont bien connus des Mérignacais.

De l’autre côté, rue de la Vieille-Église, vous avez le choix en sortant du cinéma pour aller boire un verre à « Ma part des anges » ou à « L’essentiel ». Un déménagement à signaler : le restaurant thaï « Pitaya », anciennement situé place Charles de-Gaulle, s’installe également rue de la Vieille-Église. Un peu plus loin, vers la Vieille-Église, deux restaurants vous attendent : la brasserie du Parvis et les Ragazzi da Peppone. Variété et qualité sont les maîtres mots des commerçants de proximité du centre-ville !




Plus d'informations


Présentation du Centre ville de Mérignac

Consultez la fiche projet ZAC Centre Ville

Lire le communiqué de presse " Retour du Monoprix en centre-ville : dernière ligne droite pour la ZAC."

Lire le communiqué de presse " Inauguration de l'îlot 3 "


Restez informé de l’actualité de Mérignac

Je m’abonne à la newsletter Je m'inscris aux alertes SMS