Ramener la nature et la production alimentaire en ville a un impact positif sur l’autonomie alimentaire, l’éducation diététique et la santé. Avec moins de transport, les circuits courts préservent l’environnement et l’emploi de proximité.

Maraîchage bio à Beutre

Pour viser l’autonomie alimentaire, la Ville a souhaité remettre en production des espaces destinés à une production maraîchère locale, en bio. Ainsi, avec des partenaires agricoles et la SAFER*, elle a travaillé à l’implantation de maraîchers et éleveurs dans le quartier de Beutre. Elle envisage aussi l'acquisition d'un terrain de 2 ha proche de l'avenue François Mitterrand pour créer une nouvelle ferme urbaine. Un bon moyen de produire local et de soutenir les circuits courts