Déplacement - Vivre en ville

La pratique du vélo sur la Métropole a augmenté de + 18,6 % entre 2016 et 2017. Une tendance qui se vérifie depuis plusieurs années à Mérignac. Partie prenante du plan vélo métropolitain, la Ville veut booster les nombreux projets en cours, pour apporter une alternative au « tout voiture ».

Avec 98 km d’itinéraires cyclables et 9 stations VCub (vélos en libreservice), Mérignac est déjà une « ville vélo ». Pour favoriser ce mode de déplacement, depuis 2010, la municipalité déploie des zones 30 dans les quartiers apaisés où l’on circule sereinement loin des grands axes. Après Arlac, Beaudésert et Beutre bénéficient de travaux d’aménagement pour casser la vitesse à 30 km/h, réaménager des pistes et rééquilibrer la place dévolue aux modes de déplacements doux.


« Le rapport au vélo a changé, aujourd’hui, des cadres qui viennent des grandes métropoles françaises pour s’installer et travailler à Mérignac laissent leur voiture au garage car ils ont l’habitude d’utiliser la bicyclette pour des trajets courts. Plus qu’un choix militant, c’est maintenant un choix raisonnable. La Ville travaille donc sur la création de voies cyclables dans la zone économique, par-delà la rocade. Au Phare, les dents creuses ont été comblées : des bouts de pistes connectent les tracés déjà existants. »
Mission développement durable de Mérignac

Pour concilier l’usage du vélo entre le Mérignac économique et le Mérignac à vivre, la Ville raccorde des pistes cyclables -, comme à Beaudésert : habitants et actifs empruntent maintenant la piste le long de l’avenue des Marronniers, qui dessert aussi Thales. Cet itinéraire sera bientôt prolongé de l’autre côté de la rocade, via le pont de l’échangeur 10.


Des initiatives à mettre en selle

Mérignac, pionnière, veut faire encore plus pour accompagner « la révolution vélo ». L’an dernier, elle a organisé le 1er « Forum vélo » à la Maison des associations avec des professionnels, des associations d’usagers, des centres de formation et des élus, pour penser ensemble l’avenir d’une pratique et d’une filière qui évoluent à grande vitesse.

Cette année, elle participe au « plan vélo » métropolitain, qui permet d’améliorer les pratiques cyclables à l’échelle de l’agglomération, notamment en finançant des initiatives originales.

« Il faut être ambitieux et réaliste : on ne supprimera pas la voiture dans Mérignac, mais elle doit demeurer dans sa zone de pertinence. La moitié des déplacements automobiles se fait sur moins de 3 km : une distance facilement abordable en vélo. »
Gérard Chausset, adjoint au Maire délégué à la transition énergétique, à la mobilité et à l’espace public

En plus de 2 stations VCub qui verront le jour prochainement, de parcs sécurisés pour les vélos implantés à proximité de points stratégiques (comme les centres commerciaux), la Ville pense au site de l’ancienne station-service Shell pour y héberger une Maison du vélo et des mobilités ; 800 mètres carrés à la jonction des avenues de la Marne, du Maréchal-Leclerc, de Belfort et de la Somme, non loin de la future zone de logements de Marne et Soleil, des lycées et du départ du prolongement de la ligne A du tram vers l’aéroport. L’association « Léon à Vélo» - qui travaille notamment avec la Ville sur l’amélioration des grands axes cyclables - composée de Mérignacais impliqués se verrait bien animer les lieux. « Cet espace de convivialité pourrait abriter un atelier pour apprendre à réparer et bricoler son vélo, une activité de prêt de vélo... On y trouverait toutes sortes de modèles, comme les vélos pliants, si pratiques dans les transports publics, mais aussi des tricycles pour les personnes qui ont des problèmes d’équilibre et des tandems pour les malvoyants accompagnés d’un valide », propose le vice-président Jean-François Gire. Autant d’idées originales dont s’empareront peut- être d’autres villes... et que les 70 millions d’euros prévus par Bordeaux Métropole dans le cadre du plan vélo (2017-2020) serviront à mettre en selle.

En janvier, le Centre social et culturel de Beaudésert a organisé avec l’association « Vélo-Cité » une session « apprentissage du vélo », pour 7 femmes qui n’avaient jamais eu la possibilité de pratiquer la bicyclette. Une séance complétée en février par un atelier d’initiation à la mécanique. Deux roues pour se balader, aller faire ses courses, se rendre à un entretien d’embauche... et vivre plus libre.

Les prochains rendez-vous autour du vélo

Dimanche 4 juin : "Fête du vélo"
Rendez-vous à Mérignac pour participer à la fête du vélo, toute la journée dans le parc de l'Hôtel de Ville.

En savoir plus sur la fête du vélo

Lundi 18 septembre : "Forum Vélo"
Rendez-vous professionnel autour de la filière vélo pendant la Semaine de la mobilité, dans la lignée du 1er forum vélo de 2016.

Samedi 23 septembre : "Manifestation urba'cycle"
Une après-midi grand public sur le parvis du Pin Galant et dans le parc de l'Hôtel de Ville pour essayer des vélos insolites.


Une aide pour l'achat de vélo électrique

Saviez-vous que Bordeaux Métropole prend en charge jusqu’à 25 % du prix d’achat d’un vélo à assistance électrique (VAE), d’un vélo pliant ou d’un vélo cargo sur conditions de ressources ? La Ville de Mérignac s’engage à compléter pour les Mérignacais les aides à hauteur de 100 euros maximum par type de vélo.

Pour en savoir plus sur les aides :

Voir le site de Bordeaux Métropole