Culture

Pour développer un projet culturel ou partager une activité artistique à destination des enfants, avez-vous déjà entendu parlé des TAP ? Les associations culturelles, professionnelles ou amateurs, peuvent dans ce cadre proposer un projet d’activité auprès du service enfance jeunesse.

Les TAP, qu’est ce que c’est ?

Les TAP sont des temps d’activités périscolaires, des moments d’activités de découverte, d’éveil, de détente, de loisirs organisés après l’école auprès des élèves de 3 à 11 ans. Les TAP se déroulent les mardis et les jeudis après-midi, de 15h45 à 17h15. Les groupes sont composés de 14 à 18 enfants selon leurs âges. Les TAP se déroulent au sein des écoles ou des centres de loisirs.

Quel type de projet réalisé ?

Les TAP peuvent donc être un moment intéressant pour développer un projet culturel et partager une pratique artistique auprès des enfants par exemple un atelier théâtre, danse, peinture…

Il s’agit de permettre aux enfants d’être acteur dans la découverte d’une discipline ou d’un univers artistique.

Les projets peuvent êtres ponctuels ou idéalement se dérouler sur un cycle (de vacances à vacances), soit en général 6 semaines.

Les projets permettant de créer des passerelles entre le temps scolaire et le temps périscolaire sont également les bienvenus.

Qui peut proposer et animer ces activités ?

Ces temps d’activités peuvent notamment être animés par des membres d’associations culturelles, amateurs ou professionnels, être rémunérés ou réalisés de manière bénévole. Pour se faire il est nécessaire d’avoir quelques qualités d’animateur : écoute – adaptation – découverte – souplesse – posture d’encadrant.

Comment s’y prendre pour proposer un projet dans le cadre des TAP ?

Pour cela, il faut prendre contact avec le service enfance-jeunesse de la de Mérignac :

centres.loisirs@merignac.com

Le projet d’activité proposé et ses objectifs vis-à-vis des enfants devra être explicité de manière claire par le biais d’une fiche projet.

De manière générale, les projets sont sélectionnés en mai (pour mise en œuvre en septembre) ou en octobre (pour mise en œuvre en janvier) mais des projets ponctuels peuvent être étudiés et accueillis.