Culture
Marabout, bout de ficelle, selle de cheval ? Vous vous souvenez ? C’est selon ce principe des « Kyrielles » que le Musée Imaginé a conçu l’exposition éponyme. Un parcours artistique ludique dans lequel les œuvres se répondent et se confrontent.

« Kyrielle » réunit dans un même espace des œuvres parfois très éloignées entre elles. Œuvres récentes, anciennes, prêtées ou créées spécialement pour l’occasion, Le Musée Imaginé a conçu un dialogue entre elles inédit. C’est d’ailleurs « le cœur de métier » de l’association qui travaille depuis dix ans à mieux faire connaître la diversité de la création contemporaine et l’histoire de l’art, afin d’ouvrir la culture au plus grand nombre.

Des œuvres évolutives

Le jeu des kyrielles débute avec l’œuvre de Claude Closky, prêtée par le FRAC Aquitaine , dont le principe a été étendu à toute l’exposition. A ses côtés, on peut découvrir la création d’Emmanuel Aragon « Annonciation » à laquelle répond une gravure en sanguine des années 30 de Jean Despujols. A quelques mètres, le visiteur sera surpris par le jaillissement d’une gerbe de matières diverses rappelant le déversement d’une corne d’abondance, Béatrice Millot a créé cette œuvre pour l’exposition en hommage à la créativité des femmes. Cette œuvre sera évolutive et participative puisque les élèves des écoles de Mérignac seront invités à y ajouter lors de leur visite un morceau de matériau brut.

« Lumières de sirènes »

Difficile d’évoquer toutes les œuvres de cette exposition foisonnante. Ne ratez pas la « black box » dans laquelle Laurent Valéra présente « Lumières de sirènes » un jeu de reflets habiles à base de…gobelets en plastique remplis d’eau. Autre œuvre marquante et intrigante, « La tapisserie interrompue » de Jacky Garnier, magnifique tapisserie de 36 mètres de long qui sera déroulée au fur et à mesure de l’exposition jusqu’au 26 mars. Enfin, « Tracking happiness », une vidéo sur la question de la brièveté de l’existence de Mircea Cantor tient du chef d’œuvre envoûtant et témoigne du talent de ce lauréat du prix Marcel Duchamp 2011.

Ils sont partenaires et prêteurs :


Informations pratiques :

Kyrielle
Du 4 février au 26 mars 2017

Vieille Eglise Saint-Vincent, Rue de la Vieille Eglise
Accès : Tramway ligne A – Arrêt Mérignac centre

Visites commentées gratuites :

Visite tout public : vendredi 3 et 17 mars à 19h
Visites entendants / malentendants : vendredi 17 février à 19h
Sur réservation auprès de la Direction de la culture 05 56 18 88 62