Portrait
SAM Roller Derby Mérignac
Section du SAM Roller Sport, le SAM Roller Derby est constitué de deux équipes : les All Blocks (Elite) et les Spring Blocks (Nationale 2). Toutes deux inscrites au championnat de France, elles portent les valeurs de ce sport que sont l’exigence, la combativité, l’entraide et la valorisation des différences.
« Depuis sa création il y a 5 ans, le SAM Roller Derby fonctionne uniquement grâce au bénévolat. Que ce soit les joueuses, les arbitres ou la coach, nous avons tous un métier en dehors du club et nous nous investissons pourtant énormément » nous a confié Amandine des All Blocks.

Elle et ses équipières s’astreignent notamment à deux séances d’entraînement ainsi qu’à une session de crossfit chaque semaine. Amandine fait également partie des quatre All Blocks qui entraînent les joueuses de l’équipe B.


Les Spring Blocks une équipe prometteuse !


Créée à la rentrée 2014, l’équipe B du Sam Roller Derby, les Spring Blocks, s’est classée deuxième de la zone Sud-Ouest du championnat de Nationale 2 (N2), dès son ouverture en 2015-2016. Pour leur deuxième saison en N2, les 14 joueuses de l’équipe comptent bien refaire parler d’elles.


Les All Blocks, en pleine ascension !


C’est l’équipe A du Sam Roller Derby. Après avoir remporté le titre de championnes de France de Nationale 1 en 2015-2016, les 13 joueuses des All Blocks ont rejoint le plus haut niveau du roller derby français, l’élite, pour la saison 2016-2017.


L’équipe a ainsi gravi le classement européen passant de la 214ème place en mars 2015 à la 58ème aujourd’hui. Les All Blocks sont par ailleurs 7ème du championnat français. L’équipe fait partie des deux nouvelles promues en élite et a donc pour objectif le maintien au plus haut niveau.


Bénévole
mais pleine de talent, tout comme ses protégées, Laura, la coach des All Blocks, fera partie du staff d’entraînement de l’équipe de France pour la deuxième fois lors de la prochaine coupe du monde de 2018.


Evénement : Mérignac accueille le championnat de France de Roller Derby ce week-end !


Le samedi 10 et le dimanche 11 décembre, les huit équipes constituant l’élite du roller derby français investiront le roller stadium de Mérignac (55 Avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny, Tram A arrêt Pin Galant) pour dix matches intenses ! Les All Blocks en disputeront deux.



Pour ce premier grand challenge au niveau élite, l’enjeu est double pour les guerrières des All Blocks car elles joueront à domicile et auront d’autant plus à cœur de ravir leur public. Ne manquez pas cette occasion unique de (re)découvrir le roller derby, ce sport de contact sur patins à roulettes essentiellement féminin, qui nécessite un réel engagement physique. Les règles vous seront rappelées sur place mais nous pouvons déjà vous donner quelques indices…


Le roller derby c’est 60 minutes, 2 équipes de 5 joueuses sur la piste, 1 attaquante (la jammeuse) et 4 défenseuses (les bloqueuses), des phases de jeu (jams) de 2 minutes et des contacts autorisés mais réglementés… La suite, venez la découvrir, vous ne serez pas déçus du spectacle !


Plus d’infos sur le SAM Roller Derby

Contactez les équipes et suivez leurs actus sur leur page Facebook (le club recrute, guettez les prochaines dates des sessions de recrutement).



Petit historique du Roller Derby


Apparu dans les années 30 aux Etats-Unis, ce sport a depuis connu de nombreuses évolutions avant d’atteindre sa forme actuelle, essentiellement pratiquée par des équipes féminines. Le nombre d’équipes masculines ne cesse néanmoins d’augmenter et la première coupe du monde masculine a eu lieu en juillet 2016 au Canada.


Arrivé en France en 2009 (année de sortie du film « Bliss » présentant ce sport), le roller derby s’est rapidement développé sur le territoire qui compte aujourd’hui 122 clubs et 4000 licenciés. Reconnu officiellement par la Fédération Française de Roller Sport (FFRS) en novembre 2014, le roller derby a évolué au sein d’un championnat fédéral pour la première fois lors de la saison 2015-2016.