twitter facebook google +

Le développement économique de Mérignac est fondé sur un tissu industriel très dense, constitué à la fois de géants, mais aussi de PME dynamiques dans des secteurs très variés. La ville compte plus de 1 500 entreprises, 4 000 acteurs économiques et quelque 50 000 emplois privés et publics.

Pour accompagner son développement, la ville a longtemps privilégié la création de zones d’activités, situées en général à proximité de la rocade. Mérignac en compte aujourd’hui 25, thématiques ou mixtes. La dernière en date – le parc de Vert Castel– accueille 20 entreprises pour environ 1 200 emplois et est exemplaire d’un point de vue environnemental.

Le secteur « aéronautique-spatial-défense » et l’aéroport : des atouts majeurs

Avec le développement économique de la ville, plusieurs filières se sont structurées. Situé autour de l’aéroport, de Dassault Aviation et de la base aérienne 106, le secteur « aéronautique-spatial-défense » (ASD) fait partie de l’ADN de Mérignac.

Un développement économique équilibré

La ville accueille également de très nombreuses entreprises du secteur de la construction, des services financiers, de la grande distribution et du tourisme d’affaires. L’économie repose donc sur plusieurs piliers. Un gage de solidité, de stabilité et de croissance.

Le dynamisme économique de Mérignac en quelques chiffres

  • plus de 1 500 entreprises et 4 000 acteurs économiques,
  • plus de 250 000 m² de surfaces commerciales,
  • 40 000 emplois privés,
  • 10 000 emplois publics,
  • 5,1 millions de voyageurs par an (5e aéroport national),
  • 2 356 chambres d’hôtels (capacité d’accueil supérieure à celle du bassin d’Arcachon),
  • entre 8 et 10 entreprises supplémentaires chaque mois.

Mérignac, terre d’investissement

Le niveau des investissements, majoritairement privés, montrent le fort attrait économique de Mérignac. La provenance géographique des investisseurs confirme l’attachement des entreprises au territoire.

Les 10 plus forts investissements depuis 2014

Préparer l’avenir, renforcer l’attractivité

  • infrastructures de transport (tramway, rocade, aéroport, nouvelle voie Marcel Dassault)
  • capacités de production (Thalès, 45e parallèle, Vert Castel, Prodec Métal, Airborne, Harmony Park)
  • aménagements urbains (Les Ardillos, l’opération Langevin ou la zone d’aménagement concerté du centre ville)
  • infrastructures médicales (l’Europôle santé de la sortie 12) infrastructures commerciales (extension de Mérignac Soleil)

Créer des emplois

  • Thales : 2 500 emplois
  • 45e parallèle : 2 000 emplois
  • Europôle de santé : 300 emplois
  • Vert Castel : 1 200 emplois
  • Airborne : plus de 400 emplois

Les principales filières de développement

L’aéronautique : l’essor d’un secteur dynamique

À Mérignac, la filière aéronautique compte 3 des 5 plus gros employeurs de la ville et plus de 100 acteurs (privés ou publics). L’armée de l’air, à travers la base aérienne 106 et la Structure intégrée de maintien en condition opérationnelle des matériels aéronautiques du ministère de la défense (SIMMAD), est d’ailleurs le premier employeur de la ville, avec 3 300 emplois.

Avec les livraisons d’Air Innov, le nouveau campus de Thales, et de l’usine Dassault en septembre 2016, le nombre d’emplois du secteur de l’aéronautique s’établit à 12 500. L’implantation de donneurs d’ordres d’envergure engendre par ailleurs un effet d’entraînement favorable pour tous les sous-traitants.

Mérignac compte également une technopole : Bordeaux Technowest. Cette interface entre industriels et institutionnels fait également office d’incubateur pour accompagner les projets innovants et de centre d’affaires.

L’Institut de maintenance aéronautique (IMA) forme les futurs spécialistes de la maintenance des systèmes aéronautiques et de transports et s’appuie sur 2 sites : le campus de Talence et celui de Mérignac, qui compte 350 étudiants.

La grande distribution : une offre diverse et complète

Mérignac constitue l’une des premières zones commerciales de la grande région, avec près de 250 000 m² de surface. La filière compte plus de 124 enseignes – majoritairement sur l’axe allant de l’avenue de la Marne à la rocade – et emploie plus de 2 500 personnes.

Inauguré en 1987, le centre commercial Mérignac Soleil est le plus fréquenté de l'agglomération bordelaise, avec près de 7 millions de visiteurs par an, et une zone de chalandise de 340 000 habitants. Depuis son extension, inaugurée en 2014, le centre s'étend sur 53 000 m² et comprend 126 boutiques. 900 personnes y travaillent quotidiennement.

Trois secteurs concentrent la majeure partie des acteurs et des emplois :

  • équipement de la maison : 60 enseignes,
  • équipement de la personne : 33 enseignes,
  • culture et les loisirs : 15 enseignes. Les commerces alimentaires complètent l'offre.

Le tourisme d’affaires en expansion

En 2015, plus de 5 millions de voyageurs ont transité par l’aéroport, faisant de Mérignac la première porte d’entrée économique d’Aquitaine. Le trafic aérien a connu une croissance supérieure à 2 millions de passagers en 5 ans. La dynamique devrait se renforcer avec l’annonce de plusieurs lignes aériennes supplémentaires et la construction d’un centre des congrès au pied de l’aéroport.

La ville compte par ailleurs 25 établissements hôteliers et plus de 2 500 chambres et appartements pour plus de 650 000 nuitées en 2015. Ce secteur emploie plus de 1 700 personnes.

Restez informé de l’actualité de Mérignac

Je m’abonne à la newsletter Je m'inscris aux alertes SMS