Economie
Avec le transfert en 2012 de la structure opérationnelle de la Simmad (760 personnes et un budget de 2 milliards d’euros) puis le lancement réussi, en septembre de la même année, de la première édition du salon ADS Show, Mérignac est devenue le premier pôle national de maintenance aéronautique de défense.

Mais depuis avril 2018, la Simmad a été remplacée par la DMAé (direction de la Maintenance Aéronautique) avec une mission de réforme en profondeur. Sa nouvelle directrice, Monique Legrand-Larroche, a récemment pris la parole à plusieurs reprises dans la presse spécialisée pour expliquer les enjeux des transformations en cours.

La DMAé veut tout d’abord mettre en place des « contrats de performance », flotte par flotte, avec un engagement fort et de longue durée des industriels.

Monique Legrand-Larroche veut également s’appuyer davantage sur les PME et les ETI. Pour réussir sa réforme, la DMAé pourra également compter sur un budget en hausse d’un milliard d’euros par an, voté dans le cadre de la loi de programmation militaire sur la période 2019-2023.


Informations complémentaires :

Pour en savoir plus

Pour ne rien manquer de l'actualité économique à Mérignac : abonnez-vous à nos lettres d'information.